19/06/2021 10:00
Le ruou cân (alcool de riz à siroter avec une paille de bambou) est une boisson populaire lors des fêtes des ethnies minoritaires du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Le ruou cân des Ê dê est appelé kpiê ché, ce qui signifie que l’alcool est contenu dans des jarres en grès.
>>La jarre, un objet indispensable dans la vie des Êdê

Ces jarres sont d’une importance culturelle précieuse. Elles sont transmises de génération en génération et il n’est pas rare d’en trouver de très jolies chez des familles aisées. Les jarres sont toujours placées dans le salon du logis et en face à la porte, afin de bien montrer la richesse du propriétaire. Certaines familles possèdent des jarres anciennes, fabriquées il y a plusieurs centaines d’années. Celles aux belles couleurs et motifs étrangers sont particulièrement appréciées.

Le Musée de Dak Lak préserve et expose un certain nombre d’anciennes jarres afin de présenter au public les caractéristiques culturelles des Ê dê, et plus généralement des minorités ethniques du Tây Nguyên.
 
Texte et photos : Mai Huong - Tân Vinh/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.