20/10/2021 22:27
Après un allumage en Grèce, la flamme olympique est arrivée mercredi 20 octobre à Pékin, qui accueillera les JO d'hiver en février 2022.
>>JO-2022 : la flamme olympique allumée sur le site grec d'Olympie à huis clos
>>JO de Pékin : pas de spectateurs étrangers, quarantaine pour les sportifs non-vaccinés

Le secrétaire du Parti communiste à Pékin, Cai Qi, tenant la torche olympique pour l'accueil de la flamme dans sa ville le 20 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Une cérémonie officielle a été organisée dans la Tour olympique, une gigantesque structure en acier de plus de 200 mètres de haut qui domine le Nord de la capitale chinoise, et où la flamme sera exposée.

Apportée par des porteurs en survêtement, elle été accueillie par une chorale d'enfants avant d'être transférée dans un chaudron par Cai Qi, le chef du Parti communiste chinois (PCC) à Pékin.

Outre un "relais en ligne", le "traditionnel relais de la flamme aura lieu du 2 au 4 février 2022" sur les sites de compétition avec "environ 1.200 relayeurs", a indiqué mercredi 20 octobre Zhang Jiandong, vice-président exécutif du comité d'organisation.

Ses propos semblent sous-entendre que ce relais de trois jours sera le seul organisé dans le pays.

Près de 2.900 athlètes venus de 85 pays participeront aux Jeux, qui se dérouleront du 4 au 20 février.

La capitale chinoise deviendra à cette occasion la première ville du monde à organiser des Jeux d'hiver après avoir accueilli ceux d'été en 2008.

Les JO-2022 resteront en tout cas encore marqués par la pandémie.

Grosse différence avec les stades quasi-vides de Tokyo : les Jeux de Pékin se dérouleront avec du public. Les billets ne seront toutefois vendus qu'aux personnes habitant en Chine.

Le pays asiatique limite drastiquement l'arrivée d'étrangers depuis l'an passé afin d'éviter une résurgence de l'épidémie sur son sol, où le COVID-19, hormis quelques foyers sporadiques, est quasi-éradiqué depuis le printemps 2020.

Les sportifs participant aux JO de Pékin auront le choix : soit être totalement vaccinés, soit subir une quarantaine de 21 jours à leur arrivée. Il n'y avait aucune obligation vaccinale à Tokyo.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.