IDE
La délocalisation des investissements profitera au Vietnam

Les plans de délocalisation des capitaux des sociétés multinationales ouvrent au Vietnam des opportunités d'attirer encore plus d'investissements directs étrangers (IDE).

>>Vietnam, une destination prometteuse pour de grandes entreprises du monde

>>Les investissements étrangers continuent d'affluer dans l'électronique de haute technologie

>>Accueillir des projets américains de milliards d’USD au Vietnam

Le projet du groupe Goertek Vina dans la zone industrielle WHA 1 (province de Nghệ An au Centre).
Photo : BNA/CVN

Selon le directeur général de la compagnie Goertek Vina, Yoshinaga Kazuyoshi, le groupe Goertek a décidé de faire du Vietnam sa plus grande "base" de production à l'étranger, notamment Nghê An qui est l'une des destinations choisis pour étendre la production. C'est pourquoi, dès le début de cette année, Goertek a continuellement versé des capitaux pour porter le capital d'investissement total au Vietnam à un milliard d'USD. Ce chiffre devrait atteindre 1,5 milliard d'USD dans les années à venir.

"Nous retournerons au Vietnam pour produire d'autres produits des grandes entreprises mondiales d'électronique", a déclaré M. Yoshinaga Kazuyoshi.

De nombreuses autres grandes sociétés étrangères ont également choisi et continuent de choisir le Vietnam comme "base" de production. Ont peut citer Samsung, LG, Foxconn… et même Intel. La société américaine de fabrication de puces, après avoir investi dans la phase I avec un milliard d'USD, envisage la phase II, avec un budget plusieurs fois supérieur au projet en cours.

Dans l'usine de Samsung Electronic Viêt Nam Thai Nguyên.
Photo : VNA/CVN

Cette année, Samsung a investi 920 millions d'USD supplémentaires dans l'usine électromécanique de Thai Nguyên. LG, après avoir continuellement augmenté son capital d'investissement l'année dernière, n'a cessé d'étendre sa production au Vietnam. Foxconn est similaire, surtout après que le plus gros client de ce fabricant - Apple - a déterminé que le Vietnam occupait une position importante dans sa chaîne d'approvisionnement.

Outre Goertek, le comité d'administration de la zone de haute technologie et les zones industrielles de Dà Nang vient d'approuver le projet de fabrication de circuits imprimés et de micro-mécatronique de Vector Fabrication des États-Unis avec un capital d'investissement de 60 millions d'USD. Le projet devrait être mis en chantier cette année.

Opportunités pour le Vietnam

Les flux d'investissements internationaux se redressent après le COVID-19, et le Vietnam continue d'être un grand bénéficiaire. Des enquêtes récentes d'EuroCham ou de Jetro le montrent.

Ces dernières années, des entreprises telles que Goertel, Foxconn, Compal, Luxshare, Pegatron… ont accru leurs investissements au Vietnam.Selon Yan Liu, économiste de la Banque mondiale, avec la stratégie Chine + 1, les entreprises étendront leurs opérations dans d'autres pays en développement tels que l'Inde, l'Indonésie, le Brésil, les Philippines, le Vietnam, la Malaisie.

Si le Vietnam sait tirer parti des opportunités, il attirera un plus grand nombre de capitaux d'investissement. 4% est l'augmentation du capital d'investissement que le Vietnam peut recevoir, lorsque les sociétés multinationales réaffecteront le capital d'investissement ces prochaines années, selon les recherches de la Banque mondiale.

VNA/CVN