23/09/2020 16:39
Le ministère de l'Information et de la Communication a lancé la campagne "Examiner et supprimer les logiciels malveillants dans tout le pays en 2020" pour améliorer la cybersécurité nationale.
>>Près de 1.500 cyberattaques visent le Vietnam en cinq mois
>>Cybersécurité : le Vietnam participe à l’exercice de l’APCERT


La campagne vise à réduire de 50% le taux d'infection par des codes malveillants, à réduire de moitié le nombre d'adresses IP vietnamiennes dans 10 botnets populaires - un ensemble d'appareils connectés à Internet infectés par des logiciels malveillants qui permettent aux pirates de les contrôler.

Le programme national de transformation numérique, approuvé début juin 2020 par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, affirme que garantir la sûreté et la sécurité du réseau est la clé de la transformation numérique. Tous les équipements informatiques, produits, logiciels, systèmes d'information et projets d'investissement ont des composants obligatoires sur cybersécurité.

Selon le ministère,  la cybersécurité est une condition préalable au développement de l'e-gouvernance et de la transformation numérique. Cependant, selon les sociétés de sécurité, si l'infection par les logiciels malveillants au Vietnam a diminué elle demeure élevée par rapport à d'autres pays. Le pays compte environ 16 millions d'adresses IPv4, dont environ 3 millions d'adresses IP  régulièrement mises sur liste noire par de nombreuses organisations internationales, tandis que 2 millions d'adresses IP sont régulièrement trouvées dans les botnets.

Inspecter et supprimer les codes malveillants

La campagne permettra aux gens d'utiliser gratuitement un logiciel de prévention des logiciels malveillants via https://khonggianmang.vn.

Il contribuera également à améliorer la fiabilité du pays dans les transactions électroniques, favorisant ainsi le développement socio-économique et contribuera à assurer la défense et la sécurité nationales.

La campagne évaluera 10 réseaux de zombies majeurs qui doivent être traités en priorité, construira et déploiera des outils à grande échelle, grâce auxquels les utilisateurs obtiendront des téléchargements gratuits pour inspecter et supprimer les codes malveillants de leurs ordinateurs.

Il sera mis en œuvre dans toutes les provinces et villes, du niveau local au niveau central, à travers des unités informatiques spécialisées des ministères, des succursales et des localités, des groupes et des entreprises d'État, des banques commerciales et des institutions financières. En outre, il a également reçu le soutien d'organisations, d'entreprises et de grandes entreprises de sécurité.

La campagne sera mise en œuvre progressivement. Le ministère espère obtenir des résultats positifs, en contribuant à nettoyer les logiciels malveillants du cyberespace vietnamien. Cela contribuera à garantir la sécurité des transactions des agences et des entreprises, alors que le pays accélère sa transformation numérique vers le développement de l’e-gouvernance, de l'économie et de la société numériques, a-t-il ajouté.
CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.