16/07/2020 10:43
La pandémie de coronavirus a accéléré la transition numérique au Vietnam pendant le premier semestre 2020. Le recours à l’informatique a été largement plébiscité dans les opérations sanitaires et le commerce pendant et même après la période de distanciation sociale.
>>Les entreprises appelées à sortir des sentiers battus pour accélérer la transition numérique
>>Les entreprises vietnamiennes au seuil de la transition numérique

Nguyên Huy Dung, directeur du Département d’informatisation, du ministère de l’Information et de la Communication.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Afin de maintenir leurs activités pendant la crise du coronavirus, beaucoup d’entreprises se sont reconverties dans le commerce numérique et dans le télétravail. Ces nouvelles techniques de travail se révèlent finalement beaucoup plus intéressantes que les anciennes car elles permettent d’optimiser le management et la productivité. L’explosion des modèles économiques numériques se poursuivra encore plus rapidement au Vietnam après cette crise mondiale, a affirmé Nguyên Xuân Truong, ancien directeur du portefeuille électronique Momo et co-fondateur du service de livraison expresse AhaMove.

"Le virage numérique a permis de créer de nouveaux métiers. Pendant la période de distanciation sociale, tout le monde est resté à la maison. Dans les rues, il n’y avait que des livreurs de Grab ou d’AhaMove. Aujourd’hui, l’informatique a rendu beaucoup plus pratique et efficace les services de livraison. Prenons l’exemple d’AhaMove, en quatre ans, la taille de l’entreprise et le nombre de ses clients ont été multipliés des dizaines de fois".

Les technologies numériques ont permis au gouvernement vietnamien de contrôler rapidement la pandémie de COVID-19. En un temps record, 1.000 ingénieurs ont développé une bonne vingtaine d’applications capables de remplir les déclarations médicales, retracer les porteurs potentiels du virus, superviser la quarantaine et informer le public des mesures préventives.

À l’instar des grandes puissances de télécommunications, le Vietnam se lance dès aujourd’hui dans la course à la 5G. Différents équipements informatiques 5G made in Vietnam devraient être commercialisés dès la fin de l’année 2020. Il s’agit de l’une des priorités du programme national de transition numérique  2025 avec vision 2030, a expliqué le vice-ministre de l’Information et de la Communication, Phan Tâm.

"Nous allons développer des infrastructures à très haut débit et l’informatique en nuage est notre priorité jusqu’à la fin de l’année. Nous allons aider les localités à réussir leur transition numérique. Les opérateurs de téléphonie mobile sont d’ores et déjà autorisés à développer la technologie 5G dans les parcs informatiques nationaux".

D’ici à 2025, 80% des services publics devraient être effectués en ligne et 100% des données nationales devraient être achevées. Nguyên Huy Dung, directeur du Département d’informatisation, du ministère de l’Information et de la Communication, indique : "La part de l’économie numérique qui ne représente aujourd’hui que 8% du PIB, doit passer à 20%. Il faut aussi stimuler la croissance de la productivité de 7% d’ici à 2023. Chaque famille doit pouvoir avoir accès à Internet et posséder un téléphone intelligent pour utiliser les services numériques. Par ailleurs, il faut multiplier les virements pour réduire de moitié le nombre des paiements en liquide".

En quelques années, le numérique s’est imposé comme un véritable accélérateur de l’économie et une opportunité de développement social. Le gouvernement mise sur ce virage numérique pour faire du Vietnam un pays développé en 2045, avec l’homme au cœur de sa stratégie.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.