La Commission de contrôle du Comité central du Parti tient sa 18e session

La Commission de contrôle du Comité central du Parti a tenu du 10 au 11 août à Hanoï sa 18e session pour examiner des actes répréhensibles de plusieurs organes du Parti et imposer des mesures disciplinaires contre les responsables impliqués.

>>La 17e réunion de la Commission centrale du contrôle du Parti

>>Conférence-bilan de dix ans de travail de lutte contre la corruption

>>La Commission de contrôle du Parti épingle plusieurs officiels

Vue de la 18e session de la Commission de contrôle du Comité central du Parti.
Photo : VNA/CVN

En examinant les actes répréhensibles dans la direction de la prévention et du contrôle du COVID-19 par le Comité des affaires civiles du Parti au Comité populaire de la province de Hai Duong (Nord), la commission a déclaré que le Conseil permanent du Comité provincial du Parti et le Comité des affaires civiles du Comité populaire provincial ont violé principes du centralisme démocratique et la réglementation du travail.

Un manque de surveillance a permis au Comité populaire provincial et à certaines organisations et individus d’enfreindre les règles du Parti et les lois de l’État sur la prévention et le contrôle de l’épidémie, notamment en signant des contrats et en créant les conditions permettant à la JSC Viet A Technologies de vendre exclusivement des kits de test COVID-19 et effectuer illégalement des tests ; l’achat de fournitures médicales; la fourniture d’aides financières; et la modernisation des établissements de santé.

Certains responsables impliqués dans ces violations de la loi ont fait l’objet d’une enquête et ont été placés en détention provisoire.

La Commission de contrôle a imputé ces actes répréhensibles au Comité permanent du Comité du Parti, au Comité des affaires civiles du Parti du Comité populaire de la province de Hai Duong et à certains responsables en exercice et anciens responsables, dont Pham Xuân Thang, membre du Comité central du Parti, secrétaire du Comité provincial du Parti et président du Conseil populaire provincial.

Les irrégularités commises par les organisations et les individus susmentionnés ont causé des conséquences "très graves" et de grandes pertes pour le budget de l’État et la société, tout en suscitant l’exaspération du public et en portant une atteinte à la réputation du Comité du Parti et de l’administration locale tellement grave qu’il faut envisager des mesures disciplinaires.

La Commission de contrôle a exigé que le Comité permanent du Comité provincial du Parti et le comité des affaires civiles du Comité populaire de la province de Hai Duong traitent ces actes répréhensibles en temps opportun et sanctionnent les organisations et les individus impliqués.

Violations des règles sur le crédit chez Vietinbank

Lors de la réunion, la Commission de contrôle s’est également penchée sur les actes répréhensibles au sein du Comité permanent du Comité du Parti de la Banque commerciale par actions de l’industrie et du commerce du Vietnam (Vietinbank) au cours du mandat 2010-2015.

Elle a conclu que le Comité permanent a transgressé les règles de travail et manqué de sens des responsabilités dans la direction ainsi que dans la surveillance, permettant ainsi au conseil d’administration de Vietinbank, à certaines organisations et à des individus de violer les règles sur le crédit, les garanties de paiement et la gestion des prêts à Trung Dung Trade and Tourism Co. Ltd.

Étant donné que ces questions ont déjà été réglées, la Commission de contrôle a demandé au conseil permanent du Comité du Parti de Vietinbank, ainsi qu’aux organisations et individus concernés, de procéder à un examen approfondi et d’en tirer les leçons.

La 18e session
Photo : VNA/CVN

Entre-temps, la Commission de contrôle a proposé au secrétariat du Comité central du Parti d’imposer des mesures disciplinaires au comité des affaires civiles du Comité du Parti au sein du Comité populaire de la province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre) pour les mandats 2016-2021 et 2021-2026, ainsi qu’à Vo Ngoc Thanh, vice-secrétaire du Comité provincial du Parti et secrétaire du Comité des affaires civiles du Comité provincial du Parti et président du Comité populaire provincial, pour les irrégularités qu’elle a signalées lors de sa 17e session.

La Commission de contrôle a également décidé de donner des avertissements et des réprimandes à certains responsables sortants et anciens responsables de la province de Gia Lai.

Compte tenu des irrégularités commises au Comité du Parti du Département de la gestion des prix du ministère des Finances, telles qu’elles ont été conclues lors de la 17e session, la Commission de contrôle a décidé de relever de toutes ses fonctions dans le Parti le membre du Comité du Parti du ministère des Finances et secrétaire du Comité du Parti et directeur de la Direction de la gestion des prix pour les mandats 2015-2020 et 2020-2025, Nguyên Anh Tuân.

Elle a émis des avertissements contre le Comité du Parti du Département de la gestion des prix pour le mandat 2015-2020, un fonctionnaire en exercice et un ancien fonctionnaire du département. Elle a également réprimandé le Comité du Parti du Département de la gestion des prix pour le mandat 2020-2025.

Au cours de la 18e session, la Commission de contrôle a également examiné et pris des décisions sur d’autres questions importantes.


VNA/CVN