26/05/2020 17:48
Dans de nombreux pays, la chirurgie ambulatoire se développe à grande vitesse. Au Vietnam, cette option apporte de nombreux avantages sans avoir l’unanimité pour autant.
>>Des miracles nommés Vietnam dans les techniques microchirurgicales
>>Inauguration d’une plateforme d'examen et de traitement médical à distance

Un cas d'une chirurgie ambulatoire à l'hôpital Cho Rây.

Souffrant d’hémorroïdes, T.V.M (54 ans, habitant de l’arrondissement de Thu Duc) est venu à l'hôpital de Thu Duc pour subir une intervention chirurgicale. On lui a proposé de la chirurgie ambulatoire, lui permettant de sortir le jour même de son admission dans l’établissement. "Mon médecin m’a signalé que mes conditions de santé convenaient à une intervention chirurgicale ambulatoire. Après avoir consulté mes proches, j'ai décidé d'accepter ce type de chirurgie. Toutes les procédures d’inscription et tous les tests médicaux d’investigation ont été effectués   le matin. En début d'après-midi,   j'ai passé une anesthésie et une chirurgie pendant environ 30 minutes. Une heure, les membres de ma famille ont pu venir me voir. J’ai été très satisfait par ce traitement plutôt pratique. Ce type de chirurgie ne coûte que le tiers d’une chirurgie normale. Et j’ai trouvé ça très bien de pouvoir rentrer plus tôt chez moi", a dit le patient T.VM.

Ça a été un peu la même situation pour le patient HĐ.Đ. (40 ans) qui avait des calculs vésiculaires et qui devait subir une intervention chirurgicale. Cependant, il n’avait que très peu de temps pour cette hospitalisation. Ainsi, les médecins de l'hôpital Thu Duc lui ont conseillé de se faire opérer en un seul jour. "C’était la première fois que j'entendais parler de ce type de chirurgie.  C'était super. Le plus important, c’est que j'ai pu sortir de l'hôpital après mon opération car je devais m’occuper de mes enfants à la maison. À l'heure actuelle, je me sens bien même si je viens de subir cette intervention chirurgicale", a partagé H.Đ.Đ.

Le médecin Mai Hoa, chef du département de chirurgie générale de l’hôpital Thu Duc, a informé que Thu Duc a mis en place ce type d’opération chirurgicale ambulatoire. Au lieu d’une  hospitalisation de plusieurs jours, les patients peuvent désormais bénéficier d’une intervention chirurgicale et sortir le même jour. En fonction des conditions de santé du patient, le médecin optera pour une chirurgie ambulatoire. Les patients doivent répondre à des conditions spécifiques comme un âge pas trop avancé, ne pas souffrir de maladies chroniques comme maladies cardiovasculaires, diabète, fibrose pulmonaire ou tuberculose.

"Dans ce contexte compliqué d'épidémie de Covid-19, la chirurgie ambulatoire est nécessaire. Les procédures raccourcies  aident les patients à gagner du temps, à réduire les coûts et à éviter le risque d'infection en milieu hospitalier", a expliqué Mai Hoa.

Il y a cinq ans, l'hôpital Cho Rây avait commencé à mettre en œuvre la chirurgie en un seul jour. Il avait également été l'un des premiers établissements de santé à la pratiquer au Vietnam. Le docteur Lâm Viêt Trung, chef du département de gastroentérologie, a déclaré que jusqu'à présent, son unité avait établi une liste de services de techniques médicales privilégiées en chirurgie ambulatoire comme la hernie de la paroi abdominale, la hernie inguinale hémorroïdes, la fuite anale, le prolapsus du plancher pelvien, la cholécystectomie, l’hépatopancréatique kystique, l’hernie diaphragmatique, la petite tumeur gastrique...

Quelques soucis encore avec
la chirurgie ambulatoire


Selon le médecin Lâm Viêt Trung, la chirurgie ambulatoire est un traitement médical assez courant aux États-Unis ou en Europe... Les statistiques montrent qu'aux États-Unis, cette chirurgie représente plus de 65% de toutes les interventions chirurgicales. Cependant, au Vietnam, elle est loin d’être généralisée. "Dans les pays développés, les frais d'hospitalisation sont très élevés, ainsi la plupart des patients l’ont adoptée. Au Vietnam, les frais d’hospitalisation ne sont pas élevés et les patients ont toujours peur de complications dus à la chirurgie. Par conséquent, la chirurgie ambulatoire ne fait pas du tout l’unanimité", a indiqué Trung.

Afin de minimiser les risques de complications, les médecins choisissent généralement une chirurgie ambulatoire pour une intervention chirurgicale mineure ou assez mineure, rarement pour une chirurgie majeure parce que les critères de sécurité pour les patients sont toujours privilégiés. Précisément, les médecins doivent s’assurer que leur patient rentrera à la maison en toute sécurité, confortablement et sans douleur et pourra se prendre en charge lui-même chez lui. Plus important encore, l'hôpital doit avoir un régime de surveillance étroit pour ces patients lorsqu’ils rentrent chez eux, avec un suivi précis.

En plus, selon le Dr Trung, le processus de préparation avant, pendant et après la chirurgie ambulatoire est également très important. En particulier, la consultation pour les patients avant la chirurgie est indispensable. En ce qui concerne l'opération, la coordination entre le chirurgien et l'équipe d’anesthésie-réanimation doit également être étroite afin que dès la fin de l’opération, le patient puisse reprendre conscience assez vite. Après cela, si la santé de patient est stable, il peut sortir de l’hôpital immédiatement.

Pour la sécurité de ses patients après la chirurgie ambulatoire, l'hôpital Thu Duc a également mis en place des services de soins à domicile pour ceux qui souhaitent être soignés à domicile. Ainsi, les patients pourront choisir ce type de chirurgie en toute sécurité.

Texte et photo: Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.