11/05/2021 10:04
La Bourse de Paris a clôturé stable (+0,01%) lundi 10 mai, après une séance passée légèrement dans le rouge, sans événement majeur lui ayant permis d'avancer.
>>La Bourse de Paris reprend son souffle
>>La Bourse de Paris attentiste avant le rapport sur l'emploi américain

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice CAC 40 a pris 0,48 point pour terminer à 6.385,99 points. Vendredi 7 mai, il avait terminé en hausse de 0,45% et atteint un nouveau plus haut à la clôture depuis le 7 novembre 2000.

Vendredi 7 mai, l'annonce de créations d'emplois bien en dessous des attentes aux États-Unis en avril a permis de rassurer le marché sur une éventuelle surchauffe de l'économie américaine, et ainsi présumer de la poursuite des politiques monétaires accommodantes.

Après un week-end de réflexion, les investisseurs semblent cependant "se poser des questions" sur ces chiffres, selon Alexandre Baradez, analyste chez IG France, et les lier davantage à une "période transitoire" dans un contexte de réouverture des économies plutôt qu'à un "problème de reprise".

Elément de bon augure pour la réouverture des économies, la Commission européenne a annoncé le début d'une phase de tests du pass sanitaire européen, qui fait toujours l'objet de négociations politiques au sein de l'UE, afin d'être opérationnel techniquement en juin, avant la saison estivale.

Après cette annonce, l'indice CAC 40 est légèrement remonté et a ainsi clôturé stable.

Sur la plan sanitaire, la campagne de vaccination accélère en France ce lundi avec l'ouverture à tous les plus de 50 ans.

"La valeurs cycliques, comme les banques, ont tiré le marché aujourd'hui", note M. Baradez, au détriment des valeurs technologiques qui sont en baisse. "Une rotation sur la journée s'opère", les investisseurs tablant toujours sur une reprise de l'économie.

Les bancaires plébiscitées

L'orientation haussière des taux d'emprunt profitait aux valeurs bancaires, qui ont par ailleurs enregistré de bons résultats trimestriels. Crédit Agricole a gagné 3,93% à 13,38 euros et Société Générale 2,91% à 25,64 euros. BNP Paribas a progressé de 1,90% à 55,82 euros.

Les matières premières à la fête

La flambée des cours des matières premières galvanisait les titres du secteur. ArcelorMittal a gagné 2,39% à 27,64 euros. Eramet a bondi de 2,50% à 67,75 euros, Vallourec de 5,70% à 32,28 euros.

Europcar va de l'avant

Le titre du loueur de voitures Europcar s'est envolé de 11,83% à 0,40 euros, tiré par les perspectives de réouverture de l'économie en France et après la publication de son résultat trimestriel jeudi. Le groupe prévoit une croissance de ses ventes cette année.

Klépierre bondit

Le groupe Klépierre, propriétaire de dizaines de centres commerciaux en France et en Europe, a nettement progressé de 7,00% à 23,84 euros. Il s'était finalement stabilisé vendredi 7 mai après avoir baissé dans le sillage de ses résultats trimestriels.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.