01/07/2022 09:33
Le Paris SG a lancé jeudi 30 juin son mercato estival en attirant la première recrue de sa nouvelle ère, le jeune milieu de terrain portugais Vitinha, en attendant la fin de la valse des entraîneurs qui doit aboutir au remplacement de Mauricio Pochettino par Christophe Galtier.
>>L1 : à une semaine de la reprise, le PSG sur des fondations mouvantes
>>Ligue des nations : les Bleus renversés par le Danemark, Mbappé blessé
>>L1 : Mbappé reste, le Paris SG jubile

Le milieu du FC Porto Vitinha (d) sur le terrain d'Arouca en championnat du Portugal, le 6 février.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus d'un mois après l'annonce fracassante de la prolongation de Kylian Mbappé jusqu'en 2025, point de départ d'une nouvelle page du PSG version qatarienne, le club de la capitale tient enfin un renfort pour son groupe professionnel.

À 22 ans, le prometteur milieu Vitinha s'est engagé pour cinq saisons en provenance du FC Porto, où ses qualités techniques et de vision du jeu lui ont ouvert les portes de la sélection portugaise (trois sélections). Le montant du transfert, non dévoilé par le PSG, est estimé par la presse spécialisée à 40 millions d'euros.

Formé au FC Porto et également passé en prêt par Wolverhampton durant la saison 2020-21, Vitinha compte quatre titres nationaux avec Porto (deux championnats et deux coupes).

Il a également remporté en 2019 la Youth League, l'équivalent de la Ligue des champions chez les jeunes, et atteint la finale de l'Euro Espoirs en 2021 avec les moins de 21 ans portugais.

"Bem-vindo" (bienvenue), a écrit le PSG jeudi soir sur Twitter, dans un message accompagné d'un clip où apparaît le chiffre "2027", soit l'horizon de son contrat fraîchement signé.

Recrues attendues

L'entraîneur Christophe Galtier lors des Trophées de l'UNFP, le 15 mai à Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN
 
Attendu dans l'entrejeu pour épauler l'Italien Marco Verratti, Vitinha pourrait prochainement être suivi par son compatriote Renato Sanches (Lille), voire l'Ivoirien Seko Fofana, auteur d'une belle saison avec le RC Lens au même poste, selon la presse spécialisée.

Le Portugais, qui a passé sa visite médicale mercredi 29 juin, devient aussi la première recrue du nouveau conseiller sportif Luis Campos, lui aussi portugais et nommé le 10 juin en remplacement du directeur sportif brésilien Leonardo, dont le limogeage, acté fin mai après l'ultime journée de Ligue 1, n'a jamais été officiellement annoncé.

Cette signature d'un jeune joueur censé représenter l'avenir du PSG s'inscrit dans la nouvelle politique sportive du club qui se veut moins "bling-bling", comme l'a promis le président Nasser Al-Khelaïfi.

Ce dernier n'a néanmoins toujours pas confirmé officiellement Christophe Galtier comme futur entraîneur, une annonce suspendue aux négociations menées avec Mauricio Pochettino pour trouver un accord financier permettant le départ de l'entraîneur argentin et de son staff.

Reprise lundi 4 juillet, avec ou sans Galtier ? 

Vitinha avec Porto contre Tondela en Coupe du Portugal, le 22 mai à Oeiras.
Photo : AFP/VNA/CVN

Interrogé par l'AFP sur l'avancement de ces discussions, le PSG n'a pas souhaité réagir jeudi 30 juin. Le quotidien Le Parisien et le média RMC Sport annoncent tous deux qu'un accord a été trouvé avec l'Argentin, comme le journal L'Équipe qui évoque "une enveloppe globale d'environ 10 M€ pour le coach et son staff".

Selon la presse sportive, Christophe Galtier a déjà visité, jeudi 30 juin, le Camp des Loges, le centre d'entraînement du PSG.

L'ancien technicien de Nice sera-t-il intronisé avant la reprise de l'entraînement des champions de France (hormis les internationaux) fixée au lundi 4 juillet ? En attendant, le PSG et l'OGC Nice sont tombés d'accord sur le montant du chèque versé au club azuréen, estimé entre quatre et cinq millions d'euros selon une source proche du dossier, pour racheter les deux dernières années de contrat de l'entraîneur sacré champion de France 2021 avec Lille.

Avec Mbappé, Vitinha et bientôt Galtier, le PSG a définitivement lancé son mercato estival, même si d'autres recrues sont espérées, comme le défenseur Milan Skriniar (Inter Milan) ou l'attaquant Gianluca Scamacca (Sassuolo).

Mais il faudra aussi dégraisser l'effectif, une opération rarement réussie ces dernières années par le club parisien qui peine à persuader ses indésirables de renoncer à leur confortable salaire en France et n'a vu partir cet été que son jeune milieu Xavi Simons (PSV) et son gardien Alphonse Aréola (West Ham)...

Parmi les départs possibles figure, selon la presse, celui de la superstar Neymar. Mais la durée conséquente de son engagement à Paris, où il touche de gros émoluments, pourrait refroidir ses courtisans.
AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.