03/07/2022 18:04
Juana Martin est la première Espagnole à pénétrer le monde feutré de la haute couture : à 47 ans, Juana Martin, qui porte depuis 15 ans les couleurs et le savoir-faire de son Andalousie natale, est aussi la seule femme gitane parmi ce sommet des créateurs. 
>>AMI : un créateur de la mode homme qui conquiert des femmes du tapis rouge
>>La mode à la chasse des matériaux écolos

La créatrice espagnole Juana Martin pose dans son atelier à Cordoue, dans le sud de l'Espagne le 14 juin. Photo : AFP/VNA/CVN

Le 7 juillet à 16h00, elle sera officiellement la quatrième Espagnole et la première femme - après l'illustre Cristobal Balenciaga, Paco Rabanne et Josep Font - à présenter sa collection durant la semaine de la Haute couture parisienne, qui se tient du 4 au 7 juillet.

Quand elle a appris la nouvelle fin avril, sa collection Andalousie était en cours de confection, a-t-elle confié.

Collection qui, comme à chaque fois, rend hommage à l'Andalousie - qu'elle n'a jamais quittée malgré le succès -, ainsi qu'à ses racines gitanes.

"Résilience

Elle est "un exemple d'adaptation, de croissance personnelle et de résilience", avait loué la version espagnole du magazine Forbes à l'annonce de son arrivée à la semaine de la Haute couture.

Juana Martin est aussi une travailleuse acharnée. Son billet d'entrée dans ce cercle unique au monde, elle l'a obtenu à la force du poignet et en venant, durant quatre ans, présenter ses collections à Paris, en parallèle de la semaine de la Haute couture.

Née à Cordoue, dans le sud de l’Espagne en 1974, elle grandit dans un milieu modeste auprès d'une famille appartenant à la communauté gitane. Son père détenait des ateliers de confection et travaillait comme vendeur ambulant sur des marchés de la région.

C'est dans ces ateliers, où elle passe son temps enfant, qu'elle s'initie à la couture et apprend les subtilités du métier "au contact de personnes qui travaillaient à l'ancienne et principalement à la main", expliquait-elle en juin.

Sa carrière démarre en 1999 lorsque sa collection est sélectionnée - parmi plus de 150 projets - pour représenter Cordoue au concours espagnol des jeunes talents de la couture.

En 2005, elle devient la première femme andalouse et d'origine gitane à défiler durant la semaine de la mode madrilène.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.