Iran : 11 réfugiés afghans tués ou blessés dans un accident de la route

>>Iran : les États-Unis doivent lever leurs sanctions pour qu'un retour à l'accord soit possible

>>L'Iran s'engage à soutenir les pays du Golfe en matière de sécurité

>>Iran : six blessés dans l'incendie d'une société gazière et pétrolière

Onze réfugiés afghans, vraisemblablement des clandestins, ont été tués ou blessés lundi soir 13 décembre, dans une collision frontale entre leur voiture et un camion dans la région de Yazd, au centre de l'Iran, selon une source hospitalière. "Lundi 13 décembre à 23h41, six Afghans ont été tués dont une femme, et cinq autres ont été grièvement blessés lorsque la Peugeot 405 où ils se trouvaient a percuté de plein fouet un camion qui venait d'en face sur une route périphérique près de Yazd", a déclaré à l'agence Mehr, Ahmad Dehghan, chef du service des urgences de la province. Des accidents de ce genre se produisent fréquemment dans les région de Yazd et Kerman. Arrivant en Iran par la région désertique du Sistan-Balouchistan, ces réfugiés afghans traversent clandestinement la frontière de nuit. Ils empruntent ensuite en grande vitesse des routes périlleuses pour échapper aux contrôles de la police et des garde-frontières. Ils s'engouffrent dans des Peugeot 405 dites Shouti, avec des amortisseurs rehaussant la voiture pour recevoir une dizaine de passagers. Aucune victime n'est à déplorer dans le camion. D'après le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), il y avait en Iran en 2020 plus de 3,4 millions d'Afghans, dont près de 2 millions de clandestins et 800.000 réfugiés.


APS/VNA/CVN

back to top