ONU
Inquiétude sur des épidémies au Pakistan touché par les inondations

Les Nations unies ont exprimé mardi 27 septembre leur inquiétude face aux épidémies de maladies à transmission vectorielle et hydrique au Pakistan touché par les inondations.

>> Une épidémie de dengue fait 27 morts dans le Sud du Pakistan

>> Pakistan : environ 4.000 cas de maladies infectieuses signalés en 24 heures

>> Pakistan : deux militaires tués dans une attaque terroriste dans le Nord-Ouest

Des enfants de Pakistan sont déplacées à Hyderabad par les inondations catastrophiques.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Les épidémies de maladies à transmission vectorielle et hydrique sont une préoccupation croissante dans les provinces du Sindh et du Balouchistan, où de nombreux districts restent inondés par les eaux de crue, a indiqué Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

De plus, a-t-il indiqué, les inondations ont également endommagé près de 1.500 établissements de santé à travers le pays, dont plus de 300 réfrigérateurs et systèmes d'énergie solaire, perturbant les chaînes du froid des vaccins.

Les évaluations se poursuivent, mais on estime que 7,9 millions de personnes restent déplacées par les inondations catastrophiques. Par ailleurs, a noté M. Dujarric, près de 600.000 personnes vivent dans des camps de secours et plus de 7.000 écoles à travers le Pakistan sont utilisées comme camps de secours temporaires, ajoutant que plus de deux millions de maisons ont été endommagées par les fortes pluies et les inondations, tandis que plus de 25.000 écoles et 13.000 km de routes auraient également été endommagés.

Les Nations unies et les partenaires humanitaires continuent d'intensifier la réponse et ont atteint à ce jour plus de 1,6 million de personnes dans différentes zones qui ont été touchées par les inondations, a ajouté le porte-parole.

Xinhua/VNA/CVN

back to top