07/12/2018 22:44

>>Inauguration d’une stèle en mémoire du cosmonaute russe Viktor Gorbatko

Le président sénégalais Macky Sall et son homologue comorien Azali Assoumani ont inauguré ce jeudi 6 décembre le Musée des Civilisations noires (MCN), construit par la Chine dans la capitale sénégalaise. Accompagné du ministre chinois de la Culture, Luo Shugang, les présidents Sall et Assoumani ont coupé le ruban symbolique, avant de dévoiler la plaque. Ils ont ensuite visité les premières œuvres et objets exposés au MCN. Pendant une trentaine de minutes, différents conservateurs se sont relayés pour faire une présentation des œuvres aux officiels. Les délégations officielles ont rejoint ensuite le Grand Théâtre de Dakar, construit aussi par la République populaire de Chine, pour assister aux spectacles prévus pour marquer l'inauguration du musée. Après une danse contemporaine de prières, interprétée par la chorégraphe Germaine Acogny, une centaine de choristes ont repris des chansons des musiciens sénégalais, Ismaïla Lô, Baba Maal, Youssou Ndour, Didier Awady, portant sur l'Afrique, son unité et son intégration. Le Musée des Civilisations noires, est construit grâce à la coopération sino-sénégalaise, sur une superficie totale de 13.785 m² et sur 4 niveaux. Il comprend des salles d'expositions, une salle de conférence, un auditorium de 150 places et des locaux administratifs. Ce joyau architectural, réalisé par le Beijing Institute of Architectural Design, dispose aussi d'un atelier de conception des expositions, d'un espace polyvalent et d'un parking automobile d'une capacité de 106 places.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.