21/03/2017 21:30
Les autorités de Hâu Giang (delta du Mékong) ont reçu, le 20 mars, une délégation de la Sarl Tata International Vietnam pour discuter des opportunités d’investissements dans l'agriculture dans cette province.
>>Développer l’agriculture high-tech au service de la modernisation de l’agriculture

Hâu Giang recense plus de 170 coopératives agricoles, une condition favorable pour mettre en œuvre des champs de grande superficie.
Photo : Duy Khuong/VNA/CVN

Jitendra Manghnani, directeur de Tata International chargé du Vietnam, du Cambodge et du Laos, a déclaré que le Vietnam était parmi les cinq pays ayant un énorme potentiel dans l'agriculture. Il a également exprimé son espoir d'investir dans la province de Hâu Giang, en particulier dans la mécanisation agricole. 

D’abord, Tata International Vietnam envisage de fournir gratuitement des cours de formation aux agriculteurs locaux et de collaborer avec les coopératives pour introduire des solutions technologiques dans la production agricole, a-t-il ajouté. 

Lors de la session de travail, Truong Canh Tuyên, vice-président du Comité populaire provincial, a déclaré que malgré les difficultés en matière d'infrastructures, Hâu Giang possède de nombreux avantages et une main-d'œuvre abondante pour attirer les investissements. 

Le gouvernement a autorisé la province à délimiter environ 5.200 ha de terres pour l'agriculture high-tech. En plus,  Hâu Giang recense plus de 170 coopératives agricoles, une condition favorable pour mettre en œuvre des champs de grande superficie. 

La province a fait appel à l'investissement dans l'agriculture high-tech et est toujours prête à coopérer avec Tata International Vietnam dans ce domaine, a-t-il déclaré. 

Selon le ministère provincial de l'Agriculture et du Développement rural, Hâu Giang possède plus de 130.000 ha de terres agricoles, dont 80.000 ha de rizières.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.