12/10/2020 15:33
La capital de Hanoï s'efforce de promouvoir un développement rapide et durable vers une ville verte, intelligente et moderne, à forte compétitivité nationale et régionale d’ici 2025, a-t-on appris du projet de programme d’action sur la mise en œuvre de la résolution du XVIIe Congrès de l'organisation municipale du Parti.
>>Inauguration d’un viaduc du périphérique N°3 de Hanoï
>>Célébration du 1010e anniversaire de Thang Long - Hanoï

D’ici 2045, Hanoï devra devenir l’un des centres politiques, économiques et culturels d’Asie de l’Est. Photo : VNA/CVN

La ville de Hanoï envisage d’achever pour l’essentiel l’objectif d’industrialisation, d’atteindre un produit intérieur brut (PIB) régional par habitant de 8.300 à 8.500 USD, selon le document présenté dimanche 11 octobre à la réunion préparatoire du XVIIe congrès de l'organisation du Parti de Hanoï.

D’ici 2030, Hanoï fixe l'objectif de devenir une ville "verte, intelligente et moderne" ; de se développer de manière dynamique, efficace et de se doter d’une compétitivité régionale et internationale, d’achever l’industrialisation de la capitale, et de porter son PIB régional par habitant à 12.000 – 13.000 USD.

À l’horizon 2045, Hanoï aura une qualité de vie élevée ; connaîtra un développement économique, culturel et social intégral et durable ; et sera une ville mondialement connectée et internationalement compétitive avec un PIB régional de plus de 36.000 USD.

Le projet de programme a également formulé 20 critères essentiels jusqu’en 2025, cinq orientations et tâches majeures, trois percées ainsi que les tâches et solutions principales en 2020-2025, et dix programmes de travail du Comité municipal du Parti.

Tu Linh-VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Fête de la gastronomie populaire au village de Uoc Lê

D’importants potentiels de coopération en matière de tourisme médical Le Vietnam possède un énorme potentiel de tourisme médical qui devrait aider le pays à attirer plus de touristes étrangers, y compris ceux du Japon, a remarqué le professeur associé et Docteur Luong Ngoc Khuê, directeur du Département d'examen et de traitement médicaux.