11/10/2020 21:06
L’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) a célébré, le 11 octobre à Hô Chi Minh-Ville, le 60e anniversaire de la fondation de l'Agence d’Information de Libération (12 octobre) et reçu le titre de “Héros des Forces armées populaires”.

>>L’Agence d’information de libération et ses nobles missions historiques
>>L’Agence d’information de libération, "unique" dans l’histoire de la presse
>>L'Agence Vietnamienne d’Information souffle ses 75 bougies

Des représentants de l'Agence Vietnamienne d'Information reçoivent le titre de "Héros des Forces armées populaires" pour l'Agence d’Information de Libération. Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Au nom des dirigeants du Parti et de l’État, Dang Thi Ngoc Thinh, vice-présidente vietnamienne, également première vice-présidente du Comité central d’émulation et de récompense, a décerné le titre de "Héros des Forces armées populaires" à l’Agence d’Information de Libération.

Elle a également transmis les félicitations du secrétaire général du Parti et président vietnamien Nguyên Phu Trong aux anciens reporters, techniciens, télégraphistes et employés de l’Agence d’Information de Libération et leurs proches pour cet événement significatif. 

La vice-présidente Dang Thi Ngoc Thinh a déclaré grandement apprécier le dévouement et le sacrifice des journalistes - soldats de l'Agence d’Information de Libération pour la Révolution vietnamienne. Elle a souligné que le titre de "Héros des Forces armées populaires" témoignait de l'appréciation du Parti et de l'État pour les contributions et réalisations exceptionnelles de l'Agence d’Information de Libération pendant la Résistance contre l’armée américaine. 

Le directeur général de l'Agence Vietnamienne d’Information, Nguyên Duc Loi, a souligné que, pendant ses plus de 15 ans de fonctionnement, l'Agence d’Information de Libération était devenue témoin d'une période héroïque de la nation. Il a rappelé que plus de 240 reporters, techniciens, télégraphistes de l'Agence d’Information de Libération étaient tombés sur les champs de bataille et que l'Agence d’information de Libération comptait le plus grand nombre de journalistes tombés dans l'histoire de la presse révolutionnaire vietnamienne. 

Pendant les années difficiles, "Viêt Nam Thông tân xa” (Agence Vietnamienne d’Information) a envoyé des aides matérielles et du personnel à l’Agence d’Information de Libération, a indiqué Nguyên Duc Loi, ajoutant qu’entre 1959 et 1975, "Viet Nam Thông tân xa" avait envoyé 236 personnes à l’Agence d’Information de Libération et au champ de bataille Sud. 

Le 24 mai 1976 a été un moment historique du secteur de l'information révolutionnaire, "Viêt Nam Thông tân xa" et l'Agence d’Information de Libération ont officiellement fusionné et le 12 mai 1977, le nom "Thông tân xa Viêt Nam" (Agence Vietnamienne d’Information) a été officialisé, a-t-il rappelé, soulignant que la VNA était aujourd’hui une agence d’information stratégique et fiable du Parti et de l’État, et une agence de presse prestigieuse dans la région et dans le monde.

À cette occasion, l’Agence Vietnamienne d’Information a organisé une exposition de photos pour présenter des réalisations exceptionnelles de l’Agence d’Information de Libération et de "Viêt Nam Thông tân xa" durant la lutte contre l’armée américaine.

Un livre intitulé "Thông tấn xã Giải phóng Anh hùng" (Agence d’Information de Libération héroïque) a été présenté par la même occasion, avec plus de 260 pages rassemblant des articles et des photos de journalistes ayant été présents sur les champs de bataille. 

Organe officiel du Front national de libération
du Sud Vietnam


Le 12 octobre 1960, l’Agence d’Information de Libération a été officielle fondée dans la province de Tây Ninh (Sud). Le même jour, dans la forêt de Chàng Riêc, à Tây Ninh, l’Agence d’Information de Libération a diffusé son premier bulletin. Dans son préambule, elle a solennellement informé les compatriotes et les amis internationaux : "L’Agence d’Information de Libération est l’organe de porte-parole et d’information officiel du Front national de libération du Sud Vietnam, chargée de divulger les nouvelles et les riches expériences du peuple dans la lutte, de refléter la puissance grandissante du mouvement révolutionnaire et le dépérissement de l’administration du Sud Vietnam". 

Deux mois après sa fondation, l’Agence d’Information de Libération a porté à la connaissance du plus grand nombre des informations sur un événement historique : la naissance du Front national de libération du Sud Vietnam (le 20 décembre 1960). Depuis cette date, l’Agence d’Information de Libération est considérée comme l’organe officiel du Front national de libération du Sud Vietnam. 

En tant qu’organe du Front de libération nationale du Sud, et plus tard, du gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud-Vietnam, l’Agence d’Information de Libération a fait l’apologie de la vérité et s’est alignée sur la direction du Parti, devenant une arme de lutte révolutionnaire affûtée et puissante. 

Le Service télégraphique de l’Agence d’Information de Libération pendant la résistance anti-américaine.
Photo : Archives/VNA/CVN


L'Agence d’Information de Libération maintenait toujours le flux d'informations et était présente sur la plupart des fronts et points chauds du champ de bataille Sud. Ses nouvelles et ses photos étaient toujours d’actualité. Parallèlement à la fourniture d’informations actualisées aux agences de presse nationales et étrangères, ses nouvelles et ses photos ont aidé le Comité central du Parti pour le Sud à analyser et évaluer la situation pour prendre des décisions stratégiques, à donner à temps des directives concernant les activités sur le champ de bataille. 

Pas un champ de bataille, pas une direction d'avancement, pas une seule zone de bataille n'étaient suivis par des journalistes de l'Agence d’Information de Libération. Les images de reporters travaillant sous des "pluies de bombes, de tirs et de balles" sur le champ de bataille pour avoir des nouvelles instantanées, des photos sentant encore la poudre à canon, étaient familières aux participants des batailles, ainsi qu’aux agences de presse nationales et étrangères. 

Ses journalistes ont été les premiers à être présents sur des sites importants où se sont produites les victoires de la Révolution en 1975... Le 30 avril 1975, l'Agence d’Information de Libération a accompli une tâche historique importante d'une agence de presse révolutionnaire au Sud Vietnam, qui était de prendre en charge la gestion de "Viêt Tân xa" - agence de presse du gouvernement de la République du Vietnam. 

En accomplissant brillamment sa mission d'informations et en participant directement à la bataille pleine d'exploits et de sacrifices pendant la guerre ardue contre l'invasion étrangère, l'Agence d’Information de Libération a accompli sa mission historique. 

Le 24 mai 1976 a été un moment historique du secteur de l'information révolutionnaire, l'Agence Vietnamienne d’Information (Viêt Nam Thông tân xa) et l'Agence d’Information de Libération ont officiellement fusionné et le 12 mai 1977, le nom d'Agence Vietnamienne d’Information (Thông tâan xa Viêt Nam) a été officialisé.

Actuellement, les bureaux de l’Agence Vietnamienne d’Information dans le Sud et dans le Centre-Hauts pdu Centre sont autorisés à gérer et à diriger le fonctionnement des organes dans le domaine de gestion de l'Agence d’Information de Libération dans le passé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le Vietnam cherche à vivifier le tourisme de bien-être Le tourisme de bien-être est devenu une tendance majeure dans le monde depuis que la pandémie de COVID-19 et la pollution ont amené les gens à accorder plus d’attention à leur santé.