10/10/2020 22:09
Le Mouvement des non-alignés devrait continuer à jouer un rôle clé dans la promotion du respect du droit, la démocratisation des relations nationales, et la lutte contre les activités politiques fondées sur le pouvoir, la promotion de la levée des sanctions et de l’embargo unilatéral.
>>Le Vietnam appelle les non-alignés à la solidarité
>>Les pays non alignés adoptent des documents importants

L’ambassadeur Dang Dinh Quy prend la parole à la réunion ministérielle du Mouvement des non-alignés tenue sous forme de vidéoconférence, le 9 octobre à New York. Photo : Khac Hiêu/VNA/CVN

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur Dang Dinh Quy, représentant en chef de la Mission du Vietnam auprès des Nations unies, lors d’une réunion ministérielle du Mouvement des non-alignés tenue sous forme de vidéoconférence.

Ayant pour thème "Bangdung + 65 : Mouvement des non-alignés plus pertinent, uni et efficace contre les défis mondiaux émergents, dont le COVID-19", la réunion a eu lieu le 9 octobre sous la présidence du vice-ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Araz Azimov, et avec la participation de représentants de 54 pays membres.

Il a affirmé que le mouvement des non-alignés devrait également renforcer la coordination des positions au sein des Nations unies et aux organisations internationales pour garantir la participation démocratique, équitable et substantielle des pays membres à ces forums, en particulier dans le processus de négociation et d’élaboration de stratégies, programmes et mécanismes internationaux de développement durable.

En tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et président de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) 2020, le Vietnam a réaffirmé que la plus haute priorité était accordée à la prévention des conflits, au règlement pacifique des différends mondiaux et défis mondiaux pour un monde de paix, de sécurité et de développement durable, a-t-il dit.

Renforcer la solidarité

Pour surmonter les défis de la phase pandémique actuelle, l'ambassadeur Dang Dinh Quy a suggéré aux pays de prendre des mesures efficaces pour stimuler la demande, lutter contre le protectionnisme, réformer le système économique et fournir des ressources suffisantes pour les efforts de réponse aux crises et la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

Le mouvement de non-alignés devrait respecter les principes de Bangdung, renforcer la solidarité pour parvenir aux nobles objectifs du mouvement, en particulier les principes du respect de l'égalité, de la souveraineté, de l'absence de toute ingérence dans ses affaires internes, pas de l'usage de la force ou de menace d'utiliser la force dans les relations entre États et du règlement pacifique des différends, a-t-il réitéré.

Lors de la conférence, les chefs de délégations des pays membres ont partagé une préoccupation commune concernant les défis de la paix, de la sécurité et du développement dans le monde, ainsi que les impacts sans précédent de la pandémie de COVID-19.

Ils ont souligné le soutien au multilatéralisme, à l’ONU, à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), appelant à une solidarité et à une coopération internationale accrues pour faire face à la pandémie et réaffirmant l’engagement de promouvoir le respect des principes fondamentaux de la Charte des Nations unies et du droit international.

Les pays membres du Mouvement des non-alignés ont adopté deux documents, à savoir la Déclaration politique et la Déclaration spéciale sur le règlement du conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan sur la base des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, le ferme soutien à l'indépendance, à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan conformément à la position de principe du Mouvement des non-alignés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.