Hanoï prête à accueillir les investisseurs danois et néo-zélandais

Le président du Comité populaire de Hanoï, Trân Sy Thanh, a déclaré que sa ville était prête à accueillir des investisseurs danois et néo-zélandais, en recevant mercredi 21 septembre l’ambassadeur du Danemark, Nicolai Prytz, et l’ambassadrice de Nouvelle-Zélande, Tredene Cherie.

>> Hanoi soutient les entreprises américaines pour investir et étendre leur activité

>> Renforcement de la coopération entre Hanoï et des villes israéliennes

Le président du Comité populaire de Hanoï, Trân Sy Thanh (droite), et l'ambassadeur du Danemark, Nicolai Prytz, le 21 septembre.
Photo : HNM/CVN

Lors de la rencontre avec le maire de la capitale vietnamienne, l'ambassadeur danois a fait savoir que le prince héritier Frederik de Danemark se rendrait au Vietnam en novembre prochain.

Il a déclaré espérer que dans les temps à venir, les deux parties renforceraient leur coopération dans la culture, la technologie, l'éducation, etc.

De son côté, Trân Sy Thanh a émis le souhait d’acquérir des expériences danoises pour faciliter l’objectif de Hanoï de devenir une ville verte et moderne.

Le président du Comité populaire de Hanoï, Trân Sy Thanh, et l'ambassadrice de Nouvelle-Zélande, Tredene Cherie, le 21 septembre.
Photo : HNM/CVN

En recevant l’ambassadrice de Nouvelle-Zélande, Tredene Cherie, Trân Sy Thanh, a déclaré espérer que la diplomate aiderait à porter les relations entre Hanoï et Wellington une nouvelle hauteur. Selon lui, Hanoï souhaite étudier des expériences des villes néo-zélandaises dans l’application des technologies modernes et le développement de l’économie verte et l’économie circulaire.

Selon l’ambassadrice Tredene Cherie, l’un des axes de la coopération au développement entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam dans les temps à venir se concentrera sur le secteur agricole. L’aide au développement se concentrera également sur les communautés vulnérables, avec notamment un projet d’établissement d'espaces verts pour les jeunes de l’arrondissement de Hoàn Kiêm (Hanoï), leur permettant de surmonter certains de leurs problèmes de santé post-COVID-19...

VNA/CVN