Le Vietnam face à une nouvelle vague d'investissements étrangers

De nombreuses sociétés et groupes multinationaux comme Panasonic, Boeing… se sont engagés récemment à accroître leurs investissements et à investir à long terme au Vietnam.

>> Le Vietnam approuve une stratégie de coopération en matière d'investissement étranger d'ici 2030

>> Les entreprises d’IDE étendent constamment leurs activités au Vietnam

Le Vietnam est une destination propice pour les entreprises d'IDE.
Photo : VNA/CVN

Selon le ministère du Plan et de l'Investissement, le capital d'investissement direct étranger (IDE) annuel dans les zones industrielles et les zones économiques (ZI et ZE) représente environ 35 à 40% du total des capitaux d’IDE supplémentaires de l'ensemble du pays.

Selon le vice-ministre du Plan et de l'Investissement, Trân Quôc Phuong, le Vietnam fait face à une "opportunité en or" pour attirer une nouvelle vague d’IDE, notamment dans ses ZI et ZE.

Pour l’heure, le système des ZI et ZE est présent dans 61 des 63 villes et provinces du pays, avec 403 ZI, 18 ZE côtières et 26 ZE frontalières. Ce sont des destinations attrayantes pour les plus grands groupes mondiaux comme Samsung, Panasonic, Boeing, Canon, LG, Sumitomo, Foxconn...

Michael Vu Nguyên - directeur national de Boeing au Vietnam - a déclaré que la valeur des marchandises fabriquées au Vietnam pour Boeing au cours de ces dernières années était de 200 millions d'USD. Cette compagnie aérienne recommande au gouvernement du Vietnam de continuer d’accorder une politique ouverte, flexible et efficace pour que les principaux fournisseurs de l'industrie aéronautique injectent des capitaux pour mener des affaires au Vietnam.

Selon les experts, le Vietnam est une destination propice pour les entreprises d'IDE car il réunit de nombreux facteurs clés tels que la stabilité politique, la reprise rapide après l'épidémie de COVID-19, les équilibres macroéconomiques garantis, la maîtrise de l’inflation. Le pays dispose de bonnes infrastructures notamment autoroutières. En plus, de nombreux accords de libre-échange ont été signés et sont mis en œuvre.

Selon Nguyên Anh Tuân, directeur adjoint du Département des investissements étrangers, le Vietnam a pour objectif d'attirer les grandes entreprises en donnant la priorité aux projets dans les hautes technologies, les industries auxiliaires, l'innovation, l'économie numérique… créant des conditions favorables pour que les entreprises vietnamiennes participent aux chaînes de valeur mondiales.

VNA/CVN