Hanoï pousse le développement des industries auxiliaires

Les entreprises spécialisées dans les industries auxiliaires à Hanoï ont connu un fort développement en termes de quantité, de taille, de qualité et de secteurs opérationnels... Cependant, des politiques spécifiques sont toujours nécessaires pour favoriser le développement des industries auxiliaires.

>> Industries auxiliaires : coopération avec des entreprises d'IDE dans la production

>> Perfectionnement des mécanismes pour développer les industries auxiliaires

>> Hanoï : vers un développement de l’industrie auxiliaire

Hanoï a mis en œuvre de nombreux programmes et mécanismes stimulant le développement des industries auxiliaires.
Photo : VNA/CVN

Afin de soutenir les entreprises spécialisées dans les industries auxiliaires, la capitale a pris diverses mesures liées aux infrastructures, au développement des marques et à l'application des sciences et technologies. La ville a également participé à des programmes nationaux et étrangers de promotion et de développement de l'industrie afin que les entreprises locales puissent nouer des liens avec des partenaires en Asie et dans le reste du monde, favorisant ainsi le développement des industries auxiliaires.

Le 5 juin 2020, le Comité populaire de Hanoï a rendu une décision concernant la gestion des financements au service du développement des industries auxiliaires.

Ces dernières années, le Service municipal de l'industrie et du commerce s'est activement coordonné avec les agences et unités concernées pour promouvoir la mise en œuvre des mécanismes et politiques afin de stimuler le développement des entreprises et des industries auxiliaires dans la capitale et tout le pays. À travers des programmes et plans annuels, des mécanismes et politiques d'appui au développement des industries auxiliaires ont été largement mis en œuvre et ont produit des effets positifs. 

Chaînes de production aux normes internationales

Selon le Service municipal de l’industrie et du commerce, ces dernières années, la quantité et la qualité des entreprises locales spécialisées dans les industries auxiliaires se sont considérablement améliorées. Nombreuses d'entre elles possèdent des chaînes de production aux normes internationales et sont capables d’alimenter des sociétés multinationales implantées au Vietnam.

Le Vietnam s’est fixé pour objectif de développer des produits industriels hautement compétitifs.
Photo : VNA/CVN

Hanoï a mis en œuvre de nombreux programmes et mécanismes stimulant le développement des industries auxiliaires. L’année dernière, la ville a lancé un plan de développement des industries auxiliaires dans les secteurs des hautes technologies, de la production de composants et pièces détachées, du textile-habillement, du cuir et de la chaussure. Ce plan vise également à renforcer les chaînes d'approvisionnement industrielles dans la région économique clé du Nord.

A l’heure actuelle, Hanoï compte environ 900 entreprises engagées dans les industries de soutien, dont près de 300 fabriquent des produits aux normes internationales. Ces entreprises ont contribué à promouvoir la croissance de la production industrielle de la ville, laquelle a atteint 7,2% au cours des sept premiers mois de 2022.

Hanoï s'efforce d'avoir environ 920 entreprises spécialisées dans les industries de soutien, dont plus de 300 capables de fabriquer des produits aux normes internationales. Un autre objectif: Les industries auxiliaires devraient représenter environ 16% de la production industrielle de la capitale. L’indice de développement industriel des industries auxiliaires devrait augmenter de plus de 11% chaque année.

Le Service municipal de l'industrie et du commerce a également mis en œuvre un programme de soutien en faveur d'environ 700 entreprises. Ce programme a permis de fournir des conseils et formations en administration des affaires à 500 entreprises et à en assister environ 300 dans la formation de personnel et l'application de nouvelles technologies.

Fin 2021, le Vietnam comptait 2.000 producteurs de pièces détachées et composants, dont environ 300 capables de participer aux chaînes de production des multinationales. Le nombre d'entreprises spécialisées dans les industries auxiliaires représentait environ 4,5% du nombre total d'entreprises des industries manufacturières, employant plus de 600.000 travailleurs.

Le Vietnam s’est fixé pour objectif de développer des produits industriels hautement compétitifs, satisfaisant 45% de la demande de fabrication et de consommation nationales, ce qui représente près de 11% de la valeur de production industrielle. Il faudrait alors un millier d’entreprises capables de fournir des produits aux entreprises et sociétés multinationales à l’échelle nationale.

D’ici 2030, les produits des industries auxiliaires devraient répondre à 70% de la demande de production et de consommation nationales, soit environ 14% de la valeur de production industrielle. Près de 2.000 entreprises fourniront des produits à des sociétés de montage et à des multinationales à travers le pays.

VNA/CVN

back to top