18/09/2021 10:10
Dans la stratégie de développement du tourisme du Vietnam, Hanoï joue une position importante. Centre politique, universitaire et culturel national, la capitale regorge de sites historiques et touristiques.
>>Des opportunités pour la reprise du tourisme national
>>Hanoï accueille 2,9 millions de touristes au premier semestre
>>Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés
>>Des solutions pour stimuler les activités touristiques de Hanoï
>>Hanoï cherche à relancer le tourisme

Une représentation artistique au Temple de la Littérature.
Photo : VNA/CVN

Hanoï est un centre politique-administratif, culturel, scientifique, éducatif et économi-que ainsi que de transaction internationale. Avec sa position géographique favorable, elle est aussi un nœud de communication important du pays. Après l’élargissement de ses frontières administratives en 2008, Hanoï s’étend aujourd’hui sur 3.300 km² et compte plus 8,4 millions d’habitants.

La capitale millénaire recèle des valeurs culturelles et historiques précieuses comme l’ancienne cité impériale de Thang Long, patrimoine mondial de l’UNESCO ; les fêtes de Gióng des temples de Phù Ðông et de Sóc, inscrites sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité ; les 82 stèles en pierre reposant sur les carapaces des tortues dans le Temple de la Littérature, inscrites aussi à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Temple de la Littérature

Le Temple de la Littérature (Van Miêu - Quôc Tu Giám) est un site culturel important. Il a été construit en 1070 pour vénérer Confucius, les philosophes du confucianisme et le professeur Chu Van An. Quôc Tu Giám, construit en 1076, première université du Vietnam, a formé des hommes talentueux du pays.

Le Temple de la Littérature comprend les portes Van Miêu et Dai Trung, le pavillon Khuê Van, un lac, 82 stèles en pierre des docteurs (82 concours de 1442 à 1779), la maison Bai Duong (grande maison des cérémonies) et Thuong cung.

Thái hoc, zone de l’ancienne université, a été reconstruite en 2000. On y vénère trois rois : Lý Thánh Tông, Lý Nhân Tông et Lê Thánh Tông qui ont fait construire respectivement le Temple de la Littérature, Quôc Tu Giam et les stèles des docteurs. C’est une destination attrayante pour les touristes vietnamiens et étrangers ainsi qu’un lieu d’accueil d’échanges culturels.

Le pavillon Khuê Van est reconnu comme un symbole de Hanoï. En mars 2010, l’UNESCO a reconnu les 82 stèles en pierre des doctorants comme patrimoine documentaire mondial.

Vieux quartier 

Le marché nocturne dans la rue Hàng Dào.
Photo : CTV/CVN

Le Vieux quartier des 36 rues et corporations, d’une superficie de 100 ha, est né au début du XVe siècle et se situe en dehors de la Cité impériale de Thang Long. Leurs habitants vivaient des petits métiers artisanaux et d’échanges commerciaux, ce qui a fondé des rues de métier typiques.

Les rues avec des anciennes maisons oblongues ont créé un espace architecturel varié. Ces maisons sont à la fois pour l’hébergement et le commerce. La plupart des rues ont un nom commençant par le mot "hàng" ("marchandise") qui est habituellement suivi du nom du produit vendu ou d’un métier exercé dans cette rue, par exemple Hàng Dào (rue de la soie), Hàng Chiêu (rue des nattes en jonc), Hàng Ma (rue des papiers votifs), Hàng Thiêc (rue des ferblantiers)… Hanoï compte aujourd’hui une cinquantaine de rues de ce type.

Le marché Dông Xuân se trouve près de la rue Hàng Ma et est un grand centre de transaction à l’échelle nationale.

Lac Hoàn Kiêm

Lac de l’Épée restituée, au cœur de Hanoï.
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Hoàn Kiêm est un lac naturel, aussi appelé Hô Guom ou lac de l’Épée restituée. Situé au cœur de Hanoï, il couvre 12 ha. Ses berges sont plantées d’arbres et de fleurs d’ornement. Au milieu trône la tour de la tortue (Tháp Rùa). On y trouve aussi le temple Ngoc Son (le temple de la Montagne de Jade), le pont Thê Húc, la statue du roi Lê Thái Tô, le temple Bà Kiêu, la tour But (Tour du pinceau)…

Le temple Ngoc Son est dédié au sanctuaire chinois de Quan Công, La Tô, à l’érudit Van Xuong (le génie qui surveillait l’organisation des concours) et au héros Trân Hung Dao qui a été institué Saint. En 1865, le célèbre lettré Nguyên Van Siêu l’a réparé et a construit la maison communale Trân Ba, une tour ayant la forme d’un pinceau (le tour But) et un pont qui relie les berges au temple Ngoc Son. Tous ces ouvrages ont créé un complexe comprenant le temple Ngoc Son - le pont Thê Huc - la tour But - la Soucoupe à encre.

Le pont Thê Huc est en bois laqué rouge avec 15 travées. Son nom signifie le "lieu où la lumière de la matinée converge". La tour du pinceau et la Soucoupe à encre sont nées à l’initiative des lettrés de la fin du XIXe siècle.
 
(À suivre)

CVN


  
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.