12/09/2021 08:15
La pagode Tân Thanh se trouve dans la commune éponyme du district de Van Lang, province montagneuse de Lang Son (Nord). Haut lieu du tourisme spirituel, elle marque aussi la frontière sino-vietnamienne.
>>La pagode Tân Thanh, haut lieu spirituel à la frontière septentrionale
>>Lang Son débute la construction de la pagode de Tân Thanh

La pagode Tân Thanh à Lang Son (Nord).
Photo : Duc Anh/CVN

Construite en 2015, la pagode Tân Thanh est divisée en trois sanctuaires : le principal (Tam Bao) abritant trois statues représentant le passé, le présent et le futur ; les deuxième et troisième sont dédiés respectivement au génie Trân (le héros national Trân Hung Dao) et à des Déesses-Mères.

Tân Thanh dispose aussi d’une centaine de statues et d’un millier de plantes vertes parmi lesquelles, on retrouve nombre de pêchers et de bonsaïs.

Emblème de l’architecture traditionnelle

La pagode est orientée vers le Sud-Ouest et entourée de montagnes qui ressemblent à un dragon agenouillé (gauche), un éléphant agenouillé (droite) et un trône (derrière). Elle est construite sur un terrain élevé et à 300 m seulement du poste frontière de Tân Thanh.

"L’environnement est paisible et l’air est pur. Cette pagode se trouve tout près du marché de Tân Thanh, à proximité de la frontière Vietnam - Chine. Après la visite, nous pouvons aller faire du shopping et découvrir des choses intéressantes", partage Nguyên Hanh Trang, une touriste de Hanoï.

La pagode est un exemple parfait de l’architecture traditionnelle vietnamienne. Les toitures possèdent quatre pans courbés aux extrémités, recouverts de tuiles en forme d’écailles de poisson. Les sentences parallèles et panneaux transversaux sont en calligraphie vietnamienne. Après avoir traversé le porche à trois entrées (Tam Quan), les visiteurs tombent sur un temple dédié aux héros morts pour la patrie.

Lors de la fête de la pagode Tân Thanh en 2019.
Photo : Duc Anh/CVN

"Nous sommes tranquilles. Nous prions tous les jours pour la paix et la prospérité du pays et du peuple. Ce lieu apportera la sérénité à tous les pèlerins de passage", explique le bonze vénérable Thich Ban Chung, chargé de la gestion de la pagode Tân Thanh.

Un haut lieu de pèlerinage

Chaque jour, les cloches du monastère retentissent, apportant à chacun la quiétude. Lors de la construction de la pagode, le bonze supérieur Thich Quang Truyên, vice-président du Comité permanent du Conseil d’administration de l’Église bouddhique de la province de Lang Son, a eu une idée très originale.

L’inscription "La République socialiste du Vietnam" et la date de la construction de la pagode (l’année 2.559 selon le calendrier bouddhique, soit l’année 2015) ont été gravées sur chaque brique. "La pagode doit être une borne frontalière éternelle, le symbole de la souveraineté vietnamienne et de   l’aspiration des Vietnamiens à la paix", explique-t-il.

Bien que l’édifice n’ait été inauguré il y a seulement quelques années, elle a déjà attiré un grand nombre de pèlerins recherchant le calme et la quiétude pour leurs prières. Entourée qui plus est de superbes paysages, elle est une destination incontournable pour les fidèles et touristes en quête spirituelle.

La fête de la pagode se déroule le 9e jour du 1er mois lunaire. De nombreuses activités attrayantes y sont programmées pour l’occasion : échanges artistiques, danses du lion et du dragon, jeux populaires. En temps normal, elle voit la participation de milliers d’habitants locaux.

Cette fête crée non seulement une atmosphère printalière joyeuse, mais aussi une nouvelle physionomie afin de promouvoir les valeurs culturelles historiques et le tourisme spirituel à la zone frontalière. Tous les habitants participent ainsi à préserver et valoriser l’identité culturelle, contribuant par la même occasion à promouvoir l’attractivité de la province de Lang Son.
 
Mai Huong/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.