13/09/2021 17:50
Le Vietnam rouvrira le premier octobre prochain sa célèbre station balnéaire de Phu Quôc (Sud) aux touristes internationaux venant d’un pays ou territoire classé en zone verte, au moment où son tourisme espère des jours meilleurs après un hiatus dévastateur en raison de l’épidémie de COVID-19.
>>Feu vert à un plan pilote pour accueillir des touristes étrangers sur l'île de Phu Quôc
>>Des conditions pour l'ouverture pilote de l'île de Phu Quôc aux visiteurs étrangers

Vietnam Airlines a testé avec succès jeudi 12 août l’application IATA Travel Pass sur le vol VN310 au départ de l’aéroport international de Nôi Bài, à Hanoï, à destination de l’aéroport de Narita, dans la ville éponyme de la préfecture de Chiba au Japon.
Photo : VNA/CVN

Selon un plan pilote, pour se rendre à Phu Quôc, les touristes en provenance de pays haut classés sur la base des indicateurs sanitaires dans les régions telles que l’Asie du Nord-Est, l’Europe, l’Amérique, le Moyen-Orient et l’Océanie doivent réserver un voyage à forfait auprès d’un voyagiste.

Ils ont l’obligation de présenter à l’embarquement la preuve d’avoir reçu la totalité des doses prescrites ou un certificat de rétablissement ne datant pas de plus de 12 mois depuis la sortie de l’hôpital à l’entrée, le résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé moins de 72h avant le vol.

La présence d’un parent ou d’un tuteur et la présentation des documents susmentionnés sont obligatoires pour les mineurs de moins douze ans.

Les touristes sont invités à télécharger l’application (Vietnam Safe Travel - VST), Healthy Vietnam ou VHD pour faire leur déclaration médicale. Une fois le formulaire rempli, ils recevront un QR code qui devra être présenté aux contrôles sanitaires à leur arrivée à Phu Quôc.

Après leur arrivée, les touristes ont l’obligation d’observer les règles 5K (sigles vietnamiens de port du masque, désinfection, distanciation physique, sans rassemblement et déclaration médicale) du ministère de la Santé.

S’ils présentent des symptômes du COVID-19 à leur arrivée, ils ont l’obligation d’effectuer une quarantaine, d’activer le bluetooth et le GPS sur leur smartphone après avoir intallé les applications de déclaration médicale et de contrôle de déplacements pendant leur séjour.

L’île de Phu Quôc, appelée aussi l’"île d’émeraude", est connue pour ses superbes plages, ses ruisseaux magnifiques et sa flore abondante. Elle est reliée à Hô Chi Minh-Ville, Phnom Penh (Cambodge), Kuala Lumpur (Malaisie), Jakarta (Indonésie), Phuket et Bangkok (Thaïlande) par des vols de seulement 500-1.200 km.

Le 9 septembre, le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Doàn Khac Viêt a fait savoir que le Vietnam envisage actuellement de déployer un programme pilote de tourisme en circuit fermé pour les voyayeurs internationaux ayant été complètement vaccinés au Vietnam.

Le diplomate a également déclaré que le pays mettra bientôt en place un passeport vaccinal et rajustera les règles d’entrée et de sortie, facilitant davantage les experts, les travailleurs et les investisseurs étrangers désireux de se rendre dans le pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.