15/01/2020 11:13
Hanoï compte installer 33 stations de surveillance de la qualité de l’air supplémentaires en 2020, selon Luu Thi Thanh Chi, cheffe adjointe de l’Agence de protection de l’environnement de la capitale.
>>Pollution de l’air : utiliser la technologie de télédétection pour évaluer l’impact sur la santé
>>Pour mieux protéger l’environnement 

Hanoï fait face de plus en plus à la pollution de l'air.
Photo : VNA/CVN

Lors d’un séminaire sur l’amélioration de la qualité de l’air à Hanoï, organisé mardi 14 janvier, Luu Thi Thanh Chi, cheffe adjointe de l’Agence de protection de l’environnement de la capitale, a affirmé que les autorités municipales avaient pris plusieurs mesures pour améliorer la qualité de l’air. Elle a indiqué que depuis 2017 à ce jour, la ville avait déjà installé 10 stations de surveillance de la qualité de l’air.

Parallèlement, Hanoï coopère étroitement avec de nombreuses organisations, dont le Vietnam Clean Air Partnership (VCAP), le centre Live and Learn, la Banque mondiale (BM) et l'Agence américaine pour le développement international (USAID), sur ce sujet.

À cette occasion, Nguyên Thi Van Nguyêt, directrice du Centre Live and Learn, a présenté un projet de l’USAID qui vise à mobiliser des partenaires locaux (jeunes, écoles, sociétés civiles, entreprises, administrations publiques…) dans la résolution des problèmes relatifs à la pollution de l’air et ses effets à Hanoï.

Le séminaire sur l’amélioration de la qualité de l’air à Hanoï a été organisé par le VCAP, le centre Live and Learn, le Service municipal des Ressources naturelles et de l’Environnement, la Banque mondiale et l’USAID. Les participants ont insisté sur la nécessité d’édifier un mécanisme de coopération dans la lutte contre la pollution de l’air et les questions environnementales.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.