24/07/2021 15:12
La capitale appliquera des mesures de distanciation sociale à partir de 06h00 le 24 juillet pour 15 jours pour empêcher la propagation de l’épidémie de COVID-19, selon la dernière dépêche publiée par le Comité populaire municipal le 23 juillet au soir.
>>Hanoï commence 15 jours de distanciation sociale
>>Hanoï renforce les tests de dépistage du SARS-CoV-2
>>Garantir l’approvisionnement en marchandises de première nécessité

Hanoï commence à appliquer des mesures de distanciation sociale pendant 15 jours à partir de 06h00 le 24 juillet pour enrayer la progression du COVID-19. Photo : Thành Dat/VNA/CVN

Ainsi, les services de transport public, y compris les bus, les taxis, les véhicules contractuels, les autocars et les motos-taxis sont provisoirement suspendus, à l’exception de ceux servant à la prévention et au contrôle de la pandémie et au transport de travailleurs et d’experts.

Tout déplacement de personne hors de son lieu de résidence est interdit, à l’exception des déplacements pour effectuer des achats de première nécessité; des consultations, examens et soins médicaux ne pouvant être assurés à distance et pour l’achat de médicaments ; l’exercice d’une activité professionnelle dans les établissements autorisés à fonctionner.

La directive a demandé de mettre les distances d’au moins deux mètres, d’éviter tout regroupement de deux personnes, et de porter un masque en extérieur.

Les gens sont tenus de soumettre des formulaires de déclaration de santé via le site web www.tokhaiyte.vn ou les applications Ncovi et Bluezone. Ceux qui présentent des symptômes tels que fièvre, toux ou difficultés respiratoires doivent contacter les établissements médicaux locaux pour obtenir des instructions supplémentaires. Les services et les commerces non essentiels à la vie doivent fermer leurs portes.

Les entreprises et services qui sont autorisés à fonctionner comprennent les usines, les installations de production, les projets de transport, les chantiers de construction, les entreprises ou les fournisseurs de services essentiels (nourriture, médicaments, services publics, gaz et pétrole, etc.), les établissements d’enseignement, les banques ainsi que les activités connexes et de soutien aux entreprises (telles que le bureaux notariaux et les cabinets d’avocats, les bureaux d’enregistrement, etc.), la Bourse, les bureaux de poste, les activités d’importation et d’exportation, les consultations, examens et soins médicaux et les services funéraires.

Respecter strictement les mesures de prévention 

Les services de livraison tels que Grab continueront de fonctionner normalement mais ne seront pas autorisés à transporter des passagers.

Des sites touristiques, comme le lac de l’Épée restituée, sont désormais vides.
Photo : Thành Dat/VNA/CVN
 
Les gens sont priés de ne pas organiser de mariages, tandis que les services funéraires ne doivent pas mettre en présence de manière simultanéee plus de 20 personnes et seront surveillés par les autorités sanitaires locales.

Les entreprises de production, les établissements de services et les zones industrielles doivent respecter strictement les mesures de prévention et de contrôle du COVID-19. Toutes les réunions non urgentes sont annulées.

Pour les agences et bureaux de Hanoï et basés à Hanoï, les sociétés, entreprises et groupes (y compris les sociétés à participation étrangère) doivent prendre des dispositions pour garantir que leur personnel travaille en ligne et ne se rend dans les bureaux qu’en cas de nécessité.

Les centres commerciaux, les supermarchés, les marchés traditionnels et les marchés de gros de la ville doivent assurer un approvisionnement adéquat d’articles essentiels, aménager les étals et les protocoles d’accueil (du parking à l’entrée) pour réduire le nombre de clients au même endroit en même temps, minimiser les contacts étroits et encourager les achats et les livraisons en ligne.

Les autorités municipales ont demandé aux agences de l’État et aux entreprises d’élaborer des plans permettant d’assurer un transport fluide et ininterrompu des marchandises et des matériaux de production.

Les parcs industriels ou les usines de production avec des travailleurs résidant à Hanoï ou se rendant à Hanoï en provenance d’autres provinces et villes doivent s’enregistrer auprès des autorités locales (nombre de travailleurs et d’experts, lieux de résidence ou d’hébergement, véhicules, etc.) et effectuer un dépistage régulier du COVID-19 selon les règles sanitaires.

À l’heure actuelle, 19 provinces et villes du Sud, y compris Hô Chi Minh-Ville, mettent en œuvre des mesures de distanciation sociale conformément à la directive N°16/CT-TTg datée du 31 mars 2020 du Premier ministre sur la prévention et le contrôle de l’épidémie de COVID-19.

Ces mesures plus restrictives ont été prises à la suite de la détection de nouveaux cas de transmission communautaire sans sources claires d’infection à Hanoï et d’autres localités. Hanoï a enregistré 666 contaminations au cours de la quatrième vague de l’épidémie depuis fin avril dernier. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.