Hanoï : à la découverte de l’ancienne pagode Lang

Près d'un siècle s'est écoulé et la pagode Lang existe toujours dans la rue Chùa Lang à Hanoï. C’est est un important lieu sacré des bouddhistes et un monument architectural typique de l'ancienne citadelle Thang Long.

>>La pagode Tuong Long, un vestige historique et culturel millénaire

>>Phu An, le hameau au plus grand nombre de pagodes

Devant la porche à trois entrées (Tam Quan) de la pagode Lang.
Photo : HNM/CVN

Selon la chronologie enregistrée dans les épitaphes, la pagode Lang ou Chiêu Thiên a été construite sous le règne du roi Ly Anh Tông (règne de 1138 à 1175) dans la commune de Yên Lang (district de Vinh Thuân), aujourd'hui quartier de Lang Thuong, arrondissement Dông Da, Hanoï.

Selon la légende, après sa mort à la pagode Thày, le moine Tu Dao Hanh s'est réincarné en fils de Sung Hiên Hâu, le frère cadet du roi Ly Nhân Tông (qui a regné de 1027 à 1127). Car le roi Ly Nhân Tông n'a eu pas de fils et a choisi le fils de Sùng Hiên comme son succèdeur pour devenir le roi Ly Thân Tông (règne de 1128 à 1138). Par conséquent, le fils de Ly Thân Tông, le roi Ly Anh Tông, a construit la pagode Chiêu Thiên pour vénérer son père et le maître zen Tu Dao Hanh.

La pagode Lang s'étend sur une superficie de 18.000 m2. Juste à côté de la rue Chùa Lang se trouve un porche à trois entrées (Tam Quan) composé de quatre piliers carrées qui soutiennent trois toits recourbés. Au milieu du porche Tam Quan est accroché un grand tableau avec ces quatre mots "Thiên Thiên Khai Thanh".

Le porche est suivi d’une cour dallée de briques venues de Bat Tràng, un village en banlieue de Hanoï, reconnu pour sa céramique. Au bout de la cour se trouve le deuxième porche. Traversant le chemin en briques, sur les côtés se trouvent des rangées de vieux arbres, les visiteurs arrivent au troisième porche qui s’ouvre sur une maison de forme octogonale qui abrite la statue en bronze de Tu Dao Hanh.

On voit derrière cette maison une salle antérieuse (tiên duong), une salle centrale (trung duong), une salle de l’encens (thiêu huong), un temple supérieur (thuong dien), deux couloirs, une maison ancestrale, une maison de culte et un jardin de stupas.

La maison de forme octogonale abrite la statue en bronze de Tu Dao Hanh.
Photo : CTV/CVN

La pagode Lang a conservé de nombreux objets précieux tels que 198 statues dont les statues de Tu Dao Hanh faites de rotin et recouverte de laque rouge ou celle du roi Ly Thân Tong assis sur le trône. De plus, on y trouve 15 stèles dont la plus célèbre, haute de 1,4 m et large de 0,8 m, fut construite en 1656.

Parallèlement à cela, il existe de nombreux autres trésors de valeur tels que 39 panneaux, 31 paires de sentences parallèles, une grande cloche…

Espace calme au milieu de la rue bruyante

Malgré de nombreuses restaurations, la pagode Lang, une des plus anciennes pagodes de l’ancienne Cité impériale de Thang Long, conserve les traits principaux de son architecture originelle, en harmonie avec son environnement.

Autrefois, cet endroit s’appelait Dê nhât tùng lâm (la première forêt de pins) car c’était la plus belle forêt de pins à l'ouest de la citadelle de Thang Long. Malgré l'urbanisation rapide actuelle, la pagode Lang conserve toujours sa particularité, une beauté architecturale cachée dans un espace vert et calme.

"J’y vais habituellement le premier et le 15e jour du mois lunaire pour prier et voir mes amis", a dit Lê Thi Hiên, habitant du quartier de Lang Thuong.

Quant à Bùi Thu Trang, étudiant à l'Université du commerce extérieur, a partagé que "mes amis et moi y venons souvent pour lire des livres car cet endroit est très calme et agréable. Bien que j’en sache peu sur le bouddhisme, chaque fois que j’y vais, je me sens toujours en paix et détendu".

Après près de mille ans d'histoire, la pagode Lang est toujours un important patrimoine bouddhiste et architectural. C'est aussi une destination touristique attrayante pour les visiteurs souhaitant découvrir l'histoire, l'architecture et la culture de la capitale.

Chaque année, au 7e jour du troisième mois lunaire, le festival de la pagode Lang est organisé pour montrer la gratitude au roi Ly Thân Tông et au moine Tu Dao Hanh. C'est une fête printanière animée qui attire les habitants des rives de la rivière Tô Lich. Le festival comprend des cérémonies rituelles et des jeux traditionnels comme la balançoire, la lutte, le jeu d'échecs, les performances de tuông (théâtre classique) et de chèo (théâtre populaire), entre autres.


Hà Thành/CVN