Google sollicite les internautes vietnamiens pour améliorer Google traduction

La multinationale Google vient de lancer «Google translate community» (Communauté de traduction Google) au Vietnam. Le but de cet outil, améliorer la qualité de la traduction du vietnamien sur le web et augmenter le nombre d’informations disponibles dans cette langue.

>>Google s'invite sur le marché de la téléphonie mobile

Google Translate Community (ww.translate.google.com.vn/community) est un nouvel outil de Google traduction, lancé récemment par Google au Vietnam. Il vise à améliorer la qualité de la traduction pour les 90 langues que le logiciel de l’entreprise soutient, dont le vietnamien.

Les utilisateurs peuvent améliorer la qualité de la traduction d’une langue de deux manières: en traduisant directement un mot choisi au hasard ou en vérifiant quelle traduction est la plus appropriée en comparant plusieurs propositions.

«Le vietnamien est une belle langue, mais difficile. Nous nous efforçons de rendre disponible davantage de nos produits en vietnamien et de réduire les barrières de la langue auxquelles font face les internautes vietnamiens», partage Sophie Trân, directrice du marketing sur le marché vietnamien de Google Asie-Pacifique.
Et de préciser: «Malgré que Google traduction soit disponible au Vietnam depuis longtemps, cet outil doit être perfectionné. Nous encourageons les Vietnamiens et tous ceux qui aiment cette langue à améliorer la qualité de sa traduction sur Internet».

En outre, Google a dévoilé le thème de sa campagne de traduction à Hô Chi Minh-Ville: «Le vietnamien, je l’aime». Plusieurs concours de traduction ont aussi été organisés dans les universités à Hanoi et à Hô Chi Minh-Ville. D’après Sophie Trân, le Vietnam est un pays qui a connu une augmentation rapide du nombre d’internautes ces dix dernières années. Aujourd’hui, 33 millions de personnes utilisent l’outil internet, soit 34% de la population.

Google traduction, un incontournable

Les chiffres montrent que dans le monde, près de 50% des internautes viennent d’Asie, 20% d’Europe et seuls 10% d’Amérique du Nord. La langue la plus répandue sur le web est l’anglais, puis le chinois, tandis que l’allemand, le russe, l’espagnol se trouvent dans le top 10.

Malheureusement, le vietnamien ne figure pas encore dans cette liste. Or, les Vietnamiens utilisent essentiellement leur langue maternelle pour trouver des informations sur le net. Pourtant, elles ne sont parfois disponibles que dans d’autres idiomes.

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs chaque mois et plus d’un milliard de traductions chaque jour, l’application Google traduction est un outil incontournable, que ce soit sur Android ou iOS.

Huong Linh/CVN