FOPRO, un projet sur l'amélioration de la qualité des diplômés en tourisme

À partir de l’année universitaire 2022, les étudiants en tourisme du Département de français de l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville bénéficieront de nouveaux modules de formation pour mieux répondre aux marchés de l’emploi dans le domaine du tourisme. Un bilan récent du projet FOPRO l’a affirmé.

>>L’AUF continue à soutenir 13 projets de formation universitaire à distance

>>Les activités du projet PURSEA de l’Union européenne à Dà Nang

Cérémonie de bilan du projet FOPRO, le 1er juillet.

Suite au lancement du premier appel à projets par l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) en juillet 2017, la section de tourisme du Département de français (Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville) a déposé un dossier sur le projet "Renforcement et professionnalisation de la formation francophone de tourisme à l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville" qui a par la suite reçu un avis favorable des dirigeants de l’université et du personnel enseignant.

Nguyên Thuc Thanh Tin, responsable en chef du projet, a déclaré : "Le projet +Renforcement et professionnalisation de la formation francophone de tourisme à l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville+ (FOPRO) est né dans une conjoncture économique très favorable à l’essor du secteur touristique où le besoin en ressources humaines se faisait cruellement sentir. La qualité des formations en tourisme était aussi un point d’amélioration pour répondre aux exigences de plus en plus élevées des touristes. Il est également nécessaire que le ministère vietnamien de l’Éducation et de la Formation professionnalise les filières touristique dans les universités".

Le projet FOPRO vise à améliorer l’enseignement dispensé grâce à une meilleure formation du corps enseignant et un accès à plus de supports de travail ; développer la pratique professionnelle, aussi bien par le volume horaire que par les modalités ; collaborer plus étroitetement entre les partenaires académiques et économiques ; avoir la meilleure communication sur la formation, la reconnaissance d’équivalence entre les programmes au Vietnam et à l’étranger.

Selon M. Tin, ce projet a permis une évaluation approfondie du programme et des enseignements pour donner lieu ensuite à un réajustement, allant dans le sens de la professionnalisation de la formation. Cette évaluation a été menée par des experts, mais aussi par des professionnels qui ont pu échanger avec les enseignants chargés des modules de tourisme. Plusieurs ateliers pédagogiques ont été organisés pour évaluer le nouveau programme.

Dans le cadre de ce projet, jumelé avec les missions du projet de la Wallonie-Bruxelles, les experts belges ont dispensé des séances de formation en présentiel, destinées à former deux enseignants de l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville, un à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique) et un autre à l’Université de Grenoble-Alpes (France). Ils ont pu utiliser les fonds du projet pour leur recherche documentaire, leur perfectionnement linguistique et pédagogique et pour la conception des supports de cours.

Initiation des étudiants
à la recherche scientifique

Le projet FOPRO contribue à améliorer la formation des guides francophones.

De nombreux travaux de recherche ont été réalisés par les étudiants de la section de tourisme pendant le projet, que ce soit dans le cadre du mémoire de fin d’études universitaires ou celui de mi-cursus. Les étudiants ont été également actifs au sein d’une équipe de communication ; via la création d’une page Facebook de la section de tourisme pour diffuser des actualités du secteur, de la Filière et des informations académiques. Ils ont aussi créer une chaîne Youtube "Le français pour vous" pour diffuser des contenus médiatiques et des vidéos pédagogiques et culturelles à destination des étudiants et d’autres apprenants du français. Cette chaîne, a depuis sa naissance, produit plus de 100 vidéos. Elle dispose de 1.700 abonnés avec environ 104.000 vues et 8.4 mille heures de visionnage.

"Ce projet de renforcement et de professionnalisation de la formation de tourisme revêt une grande importance pour l’attrait de la section au sein du Département de français, mais aussi pour le développement de ce secteur à Hô Chi Minh-Ville et dans tout le pays. Grâce aux soutiens financiers, dont l’AUF, nos étudiants ont reçu une meilleure expérience durant leur parcours académique et nos enseignants ont tiré profit des échanges fructueux qu’ils ont eu avec les experts et les professionnels du secteur. Nous disposons maintenant de dispositifs supplémentaires pour améliorer la qualité de notre formation", a souligné Cao Anh Tuân, vice-directeur de l'Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville.

Ce projet était doté de 163.000 euros dont 28.000 euros financés par l’AUF pour une durée de trois ans, jusqu’en juin 2021. À cause de l’ampleur de la pandémie de COVID-19, la fin du projet avait été repoussée à fin juin 2022.

Texte et photos : Quang Châu/CVN