02/07/2022 08:53
La coordination thématique sur le multilinguisme du Groupe des ambassadeurs francophones (GAF) de Genève s’est réunie en juin dernier sous la coprésidence de Mireille Sarah Nzenze, ambassadrice, représentante permanente du Gabon et de Salim Baddoura, ambassadeur, représentant permanent du Liban.
>>Lutte contre les désinformations : le Vietnam partage ses expériences
>>Six universités vietnamiennes au sein du projet PURSEA de l’Union européenne
>>La francophonie, passeport pour l’avenir

Lors de la réunion en ligne.
Photo : OIF/CVN

Inscrite dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de veille, d’alerte et d’action pour la langue française et le multilinguisme dans les organisations internationales développé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), cette rencontre a permis de préciser les modalités d’utilisation par les points focaux multilinguisme auprès des missions francophones, des grilles d’observation prévues à cet effet.

Ces grilles sont contenues dans le guide élaboré par la Direction de la langue française et de la diversité des cultures francophones (DLC/OIF), en collaboration avec la Représentation permanente de l’OIF à Genève et à Vienne (RPGV). Elles ont été présentées par Aurelia GROSU, conseillère auprès de la directrice de la DLC.

La réunion a par ailleurs été l’occasion pour Rennie Yotova, déléguée de l’OIF à l’enseignement du français dans le monde, de présenter les missions qui lui sont confiées ainsi que les actions qui sont mises en œuvre. Au nombre de celles-ci, figure la création d’une plateforme innovante, "Parlons français", dédiée à l’enseignement du français. Cette plateforme qui sera opérationnelle en juillet, permettra notamment de former, d’informer, d’effectuer des recherches, de partager et de valoriser la langue française dans le monde.
 
OIF/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.