08/09/2019 08:46
La fête de la bonne santé est un rite cultuel important dans la vie de la minorité ethnique Ê dê. Elle permet de témoigner du respect et de la piété des enfants envers leurs grands-parents et parents. Ces derniers peuvent également organiser cette cérémonie pour souhaiter santé, chance et succès à leurs enfants.
>>La fête de descente aux champs des Khmers
>>Fête de Chol Chnam Thmay des Khmers
>>La fête Soma Kocham des Bahnar

Pour préparer cette fête, les membres de la famille se rassemblent pour déterminer une date propice et préparer la viande de porc ou de poulet, le ruou cân (alcool de riz à siroter avec une paille de bambou) afin d’accueillir le chaman et leurs proches. La personne en charge de la cérémonie porte des costumes traditionnels et se place à côté de la cây nêu (perche rituelle) et des offrandes, dont le ruou cân.

Pendant la cérémonie principale, le chaman invite les dieux et ancêtres dans ses prières pour attirer la bonne santé, avant de ceindre le poignet du propriétaire du "bracelet de cuivre". Ensuite, les femmes, les hommes et les enfants poursuivent les célébrations en portant eux aussi le bracelet de la santé et en buvant du ruou cân.

Auparavant, cette cérémonie se déroulait sur trois jours. Désormais, pour des raisons économiques, elle ne dure que le temps d’une journée mais témoigne toujours de la beauté de la culture traditionnelle de cette ethnie minoritaire.   
 
Texte et photos: Pham Cuong/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.