EVFTA, catalyseur de la hausse des exportations vietnamiennes vers l'UE

L'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne - UE (EVFTA) est un accord de nouvelle génération aux normes élevées. Il profite bien plus au Vietnam que les autres accords de libre-échange.

>>Libre-échange : de nombreuses opportunités à saisir pour les exportations vers l'UE

>>L'UE prend en haute considération le rôle et la position du Vietnam

>>Renforcer les liens économiques et commerciaux Vietnam-Union européenne

>>Le Vietnam et l’UE profitent de l’EVFTA pour booster leur commerce agricole

Le Vietnam a enregistré en 2021 le chiffre d'affaires à l'exportation des produits agricoles dépassant 48,6 milliards d'USD, un record des exportations.
Photo : VNA/CVN

L'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), après deux ans de mise en œuvre (à partir du 1er août 2020), a eu un fort impact sur les activités économiques et commerciales entre le Vietnam et ses partenaires.

Durant la pandémie de COVID-19, les entreprises du Vietnam et les 27 États membres de l'UE ont efficacement exploité les incitations de cet accord.

Effets positifs

Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, le chiffre d'affaires du commerce bilatéral entre le Vietnam et l'UE en 2021 a atteint 57 milliards d’USD, en hausse de 14,5% en glissement annuel. À la première moitié de cette année, le chiffre d'affaires des importations-exportations de biens entre le Vietnam et l'UE a augmenté de 15% par rapport à la même période de l'année dernière et a enregistré une augmentation de près de 40% de l'excédent commercial du Vietnam avec l'UE.

Notamment, les exportations de marchandises du Vietnam vers la plupart des marchés de l'UE ont connu une bonne croissance. Pour de nombreux grands marchés européens, cette croissance est à deux chiffres...

Les produits de l'agrosylviculture et de la pêche bénéficient de fortes incitations de l'accord EVFTA, avec un taux de croissance élevé. Plus précisément, le café, les fruits de mer, le poivre, la noix de cajou, les légumes, le bois et les produits du bois continuent de se redresser et d’augmenter de manière impressionnante.

En effet, le chiffre d'affaires total des exportations des principaux produits agricoles du Vietnam (dont le café, les noix de cajou, le caoutchouc, les légumes, le poivre, le riz et le thé) vers le marché de l'UE au cours des 11 mois de 2021 a atteint environ 2,2 milliards d’USD et a augmenté de 10,1% par rapport à la même période en 2020.

Avec ce résultat, l'UE est l'un des plus grands marchés d'exportation de produits agricoles du Vietnam, représentant 13,7% du chiffre d'affaires total à l'exportation des principaux produits agricoles.

Les produits de l'agrosylviculture dont le café bénéficient de fortes incitations de l'accord EVFTA, avec une croissance élevée.
Photo : VNA/CVN

Le chef du Département de la politique commerciale multilatérale, relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce, Luong Hoàng Thai, considère l'EVFTA comme un accord de libre-échange de nouvelle génération avec des normes élevées, mais le Vietnam profite de cette opportunité bien mieux qu’avec les autres accords de libre-échange.

L’un des indicateurs positif est le nombre d’entreprises vietnamiennes qui profitent des incitations de l’accord. Les entreprises vietnamiennes, via les certificats d'origine qu’elles ont obtenus bénéficient d’avantages lorsque leurs marchandises sont expédiées vers l'UE.

Au cours de la première moitié de 2022, le taux d’entreprises vietnamiennes profitant des incitations a connu une très forte croissance, jusqu'à plus de 32 %. Environ un quart des exportations du Vietnam vers l'UE ont aujourd'hui reçu des incitations conformément à l’EVFTA.

"C'est un très bon taux, environ quatre fois plus élevé que le taux que le Vietnam a obtenu dans l'accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP)", a déclaré Luong Hoàng Thai.

Amélioration de l'environnement
des investissements

Les entreprises doivent résoudre le problème des ressources humaines pour pouvoir améliorer leur compétitivité.
Photo : VNA/CVN

Selon la directrice du Centre pour l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et l'intégration, relevant de la Chambre du Commerce et de l'Industrie du Vietnam (VCCI), Nguyên Thi Thu Trang, avec l'EVFTA, la promotion de la réforme institutionnelle est très claire.

Quelques jours seulement après l'entrée en vigueur de l'accord, le gouvernement a organisé une conférence nationale pour la mise en œuvre de l'accord et la résolution des problèmes concrets du Vietnam.

"Le premier pas, c’est la réforme institutionnelle. Le second est d'améliorer et de surmonter les difficultés en matière d’infrastructures. Et enfin, résoudre le problème des ressources humaines pour pouvoir améliorer la compétitivité des entreprises… Le Vietnam travaille activement sur ces points", a déclaré l’experte de la VCCI.

Avec cet accord, l'UE s'engage à éliminer immédiatement 85,6% des lignes tarifaires sur les importations de marchandises du Vietnam sur ce marché, ce qui équivaut à 70,3% du chiffre d'affaires des exportations du Vietnam vers l'UE. Presque 100% du chiffre d’affaires des exportations du Vietnam vers l'UE sera complètement éliminé après sept ans de mise en vigueur de l’accord.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce a identifié dix secteurs et produits présentant un potentiel, une marge de développement sur le marché de l'UE et de grandes opportunités avec l'accord EVFTA : l'électronique ; les produits agricoles et alimentaires (pêche, fruits frais, café, noix de cajou, poivre, caoutchouc) ; l’industrie de la transformation (textile, chaussures, bois)

Transformation de pangasius pour l'exportation.
Photo : VNA/CVN

Selon Dr Dang Kim Son, ancien directeur de l'Institut de politique et de stratégie pour l'agriculture et le développement rural, l'accord EVFTA a aidé le Vietnam à ouvrir des opportunités de production-exportation vers de nouveaux marchés avec des normes de qualité élevées. Grâce à cela, nous avons un nouveau record - le chiffre d'affaires à l'exportation des produits agricoles dépasse 48,6 milliards d'USD en 2021, le pays devient l'une des principales puissances exportatrices agricoles au monde.

Cependant, cet expert a également déclaré que le Vietnam a encore beaucoup de travail pour pouvoir participer profondément à ce marché. En effet, le secteur agricole vietnamien doit appliquer davantage de science et de technologie pour répondre aux différentes barrières techniques et exigences des marchés.

"Prochainement, cet accord commercial est sur le point d'entrer pleinement en vigueur - dans le même temps, de nombreux pays sont également plus préoccupés par la qualité, l'hygiène, la sécurité alimentaires et la protection de l'environnement. La structure de la production agricole du Vietnam dans les temps à venir changera fondamentalement, selon le marché… ", a déclaré le Dr. Dang Kim Son.

Selon Ngô Chung Khanh, directeur adjoint du Département du commerce multilatéral (ministère de l'Industrie et du Commerce), l'UE et le Vietnam sont des marchés complémentaires, et non directement concurrents.

Cependant, la compétitivité des produits vietnamiens est toujours inférieure à celle de nombreux concurrents en termes de prix - bien que de nombreux produits vietnamiens aient bénéficié de tarifs préférentiels (taxe à 0%), la compétitivité des marchandises doit être améliorée rapidement.

Par exemple, les produits à base de crevettes, bien qu’ils bénéficient de l'EVFTA avec une taxe de 0%, leur prix est toujours plus élevé par rapport aux crevettes d'Équateur, d'Inde. Cela s’explique par les coûts de logistique élevés, et donc, même s'ils bénéficient de l'accord de libre-échange, ils restent plus chers. "Cela nous empêche d'augmenter immédiatement la part de marché, même si la marge de développement est importante", souligne Ngô Chung Khanh.

En général, les deux années qui ont suivi la mise en œuvre de l'EVFTA ont donné de nombreux résultats exceptionnels. Ce qui est une force motrice puissante pour promouvoir la coopération entre le Vietnam et l'UE à l’avenir.

Du côté du ministère de l'Industrie et du Commerce, ses unités compétentes ont créé toutes les conditions favorables pour aider les entreprises et les particuliers pour se conformer aux réglementations liées aux activités commerciales, permettant une dynamique pour la mise en œuvre efficace de l’accord.

Xuân Lôc/CVN