États-Unis : Blinken entame sa première tournée en Asie du Sud-Est depuis Jakarta

Le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, a entamé lundi 13 décembre sa première tournée en Asie du Sud-Est à Jakarta où il doit prononcer un discours sur la politique des États-Unis pour la zone indopacifique.

>>États-Unis - Indonésie : coopération renforcée dans la finance et les infrastructures

>>Les États-Unis et l’Indonésie soulignent l’objectif de respecter le droit international

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken (droite) le 13 décembre à l'aéroport international Soekarno-Hatta à Jakarta.
Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken (droite) le 13 décembre à l'aéroport international Soekarno-Hatta à Jakarta.

Arrivé en provenance du Royaume-Uni où Antony Blinken avait participé à une réunion avec ses homologues du G7, le ministre veut remettre l'accent sur cette région, censée être la priorité de la politique étrangère du président Joe Biden.Lundi après-midi 13 décembre, Antony Blinken devait être reçu par le président indonésien Joko Widodo. Mardi 14 décembre, il doit prononcer un discours sur "l'approche des États-Unis pour l'Indo-Pacifique".La stratégie du gouvernement démocrate ne diffère pas fondamentalement de celle en vigueur sous l'ex-président républicain de Donald Trump : il s'agit d'insister pour que cette région demeure "libre et ouverte".L'équipe Biden tente de mettre davantage l'accent sur la force de ses alliances, non sans quelques couacs comme l'a montré l'affaire des sous-marins nucléaires promis à l'Australie, qui lui a valu la colère de la France pour avoir perdu un énorme contrat avec Canberra.En Indonésie, puis en Malaisie et en Thaïlande, le secrétaire d'État va aborder "le renforcement de l'infrastructure régionale de sécurité", a déclaré à des journalistes avant le départ son adjoint pour l'Asie-Pacifique, Daniel Kritenbrink.

APS/VNA/CVN