Équateur : cinq personnes tuées dans une explosion à Guayaquil

Au moins cinq personnes ont été tuées et 17 autres blessées dans une explosion survenue dimanche matin 14 août dans la ville portuaire de Guayaquil, située dans le Sud-Ouest de l'Équateur.

>>Équateur : accord entre indigènes et gouvernement, fin des manifestations

>>Équateur : 11e jour de manifestations, incidents devant le Parlement

>>Équateur: le président déclare l'état d'urgence, les protestations se poursuivent

L'explosion a fait cinq morts et 17 blessés, endommageant huit habitations et deux véhicules, dans la ville portuaire de Guayaquil (Équateur).
Photo : AFP/VNA/CVN

L'explosion a fait cinq morts et 17 blessés, endommageant huit habitations et deux véhicules, a précisé le Service national de gestion des risques et des urgences de l'Équateur dans un rapport préliminaire.

Une enquête sur l'explosion a été ouverte. Le crime organisé lié au trafic de drogue pourrait être à l'origine de l'incident.

Le président équatorien Guillermo Lasso a décrété l'état d'urgence pendant 30 jours à Guayaquil à la suite de l'explosion.

"L'ensemble de la force publique sera disponible pour rétablir l'ordre dans la ville. Nous ne permettrons pas au crime organisé de diriger le pays", a tweeté M. Lasso.

La police n'a pas encore révélé le motif de l'attaque. Selon des informations préliminaires, deux personnes à moto ont jeté un sac rempli d'explosifs sur les lieux de l'incident.

Lors d'une conférence de presse conjointe, le ministre équatorien de l'Intérieur, Patricio Carrillo, a qualifié l'explosion "d'acte de terrorisme" et noté que les explosifs semblaient être de fabrication artisanale, excluant que des grenades aient été utilisées.

Selon M. Carrillo, trois personnes ont été tuées sur place tandis que deux autres sont décédées à l'hôpital.

Le gouvernement a offert une récompense de 10.000 USD pour toute information valable sur cet incident.

Xinhua/VNA/CVN