17/09/2021 23:19
Le consulat général du Vietnam dans la ville de Fukuoka, dans la préfecture japonaise du même nom, a mobilisé un total de 7,65 millions de JPY (69.600 USD) du 21 août au 15 septembre, pour soutenir le Fonds pour le vaccin anti-COVID-19 du Vietnam.
>>Le Japon continuera de soutenir le Vietnam dans la lutte contre le COVID-19
>>Le Japon va fournir plus de vaccins anti-COVID-19 au Vietnam ce mois-ci
>>Soutien d’une organisation japonaise pour des enfants atteints de cancer au Vietnam

Collecte des dons au consulat général du Vietnam à Fukuoka pour le Fonds de vaccins anti-COVID-19, le 16 septembre.
Photo : VNA/CVN

S'exprimant lors d'un événement résumant la campagne de collecte de dons pour le Fonds pour le vaccin anti-COVID-19 du Vietnam jeudi 16 septembre, le consul général Vu Binh a remercié le soutien et les contributions de la communauté vietnamienne ainsi que des amis et partenaires japonais et internationaux.

Deux membres de la Chambre des représentants du Japon, Tomioka Tsutomu, et Oniki Makoto, ont envoyé leurs salutations à l'événement, exprimant leur sympathie pour les difficultés actuelles auxquelles sont confrontés le gouvernement et le peuple vietnamiens.

Tomioka Tsutomu, qui est à la tête de l'Association d'amitié Nagasaki - Vietnam, a affirmé que le peuple de Nagasaki se tiendra aux côtés du peuple vietnamien dans la lutte contre la pandémie pour rétablir bientôt les activités d'échange.

Oniki Makoto a félicité ceux qui se sont engagés dans la collecte de fonds et a exprimé sa conviction que les dons seront utiles pour la réponse à la pandémie du Vietnam.

Le consulat général envisage de coopérer avec les organisations et associations vietnamiennes de la région pour organiser la deuxième campagne de financement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le Vietnam cherche à vivifier le tourisme de bien-être Le tourisme de bien-être est devenu une tendance majeure dans le monde depuis que la pandémie de COVID-19 et la pollution ont amené les gens à accorder plus d’attention à leur santé.