14/06/2022 15:28
Les Australiens ont été appelés mardi 14 juin à se préparer à des coupures de courant sur la côte Est densément peuplée, alors que le pays, un des principaux producteurs de charbon et de gaz, est en proie à une crise énergétique.
>>Crise énergétique : l'Italie parie sur les premières éoliennes de Méditerranée
>>En Australie, le berceau de l'industrie minière se prépare à tourner la page

Des stocks de charbon au port de Newcastle en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le régulateur du marché de l'énergie a averti que les États de Queensland et de Nouvelle Galles-du-Sud, qui comptent à eux deux plus de 13 millions d'habitants, pouvaient s'attendre à une pénurie d'électricité.

Le Premier ministre travailliste nouvellement élu, Anthony Albanese, rejette la responsabilité de cette crise énergétique sur les conservateurs, au pouvoir depuis près de dix ans.

"Nous ressentons aujourd'hui les conséquences de l'échec de l'ancien gouvernement à mettre en place une politique énergétique", a dit M. Albanese à des journalistes à Brisbane.

Le Premier ministre a estimé que "tout est sur la table", son gouvernement examinant les moyens d'atténuer la crise, qui a dominé les premières semaines de son gouvernement de centre-gauche.

Le régulateur national a tenté mardi 14 juin de négocier avec les producteurs, mais le plafonnement des prix à 300 dollars australiens/MWh (200 euros) dissuade nombre d'entre eux d'injecter davantage d'énergie dans le réseau.

La piste consistant à forcer les entreprises à produire plus d'électricité a aussi été explorée par le régulateur qui avait activé ce levier lundi 13 juin pour éviter des coupures de courant dans le Queensland.

L'Australie est un des trois premiers producteurs de gaz et de charbon du monde, mais près d'un quart des centrales thermiques de la côte Est sont actuellement à l'arrêt pour cause de pannes ou de travaux de maintenance.

Le conflit en Ukraine a aussi fait grimper en flèche la demande d'exportation de gaz australien, absorbant ainsi tout excédent qui pourrait atténuer la pénurie sur le marché intérieur.

Les problèmes d'approvisionnement ont été exacerbés par une vague de froid sur la côte Est, ce qui a incité les fournisseurs d'électricité à demander aux ménages de restreindre leur consommation d'énergie.

Le ministre de l'Énergie, Chris Bowen, s'est dit mardi 7 juin convaincu que le réseau est suffisamment approvisionné pour éviter les coupures de courant, à condition qu'il n'y ait pas d'autres pannes.

Il a toutefois prévenu les Australiens qu'ils devaient "s'attendre à un hiver mouvementé". Différents facteur, notamment des températures basses, des pannes de centrales au charbon, les pressions géopolitiques et des inondations record sur le littoral Est pouvant se combiner pour conduire à une crise.

L'an dernier, 71% de l'électricité provenait des énergies fossiles, et 51% pour le seul charbon, selon les chiffres officiels.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Coopération touristique pour une reprise rapide et un développement durable Le Forum de coopération du tourisme vietnamien 2022, intitulé "Croissance du tourisme international et reprise complète du tourisme vietnamien", se tient les 8 et 9 août à Hô Chi Minh-Ville.