19/09/2021 14:35
En application du Programme scientifique et technologique national pour 2016-2020, du Programme pour les zones rurales et montagneuses pour 2016-2025..., de nombreuses localités, notamment celles peuplées de minorités ethniques, ont connu de grandes avancées dans la production agricole et sylvicole.

>>Minorités : l'égalité des sexes progresse à grands pas au Vietnam
>>Ninh Binh œuvre pour un meilleur niveau de vie des ethnies minoritaires
>>Les sciences et technologies, base du développement économique des régions montagneuses

Il faut promouvoir le transfert de technologie au service du développement socio-économique et de la réduction de la pauvreté dans les zones rurales et montagneuses.  Photo : Phuong Mai/CVN


De nombreuses localités se sont concentrées davantage sur la qualité des produits, notamment des spécialités locales et ont obtenu des indications géographiques, des certificats d'enregistrement de marques collectives...., selon le vice-ministre des Sciences et des Technologies, Nguyên Hoàng Giang. 

La province de Bac Kan (Nord) en est un exemple typique. Elle a lancé de nombreux programmes et projets pour développer la culture de théiers. Des spécialités locales comme le thé "Shan Tuyêt" voient leurs cultures agrandir en appliquant les référentiels VietGAP et de nouvelles techniques pour augmenter la qualité.

À Binh Phuoc (Sud), la province est convaincue que l'une des solutions efficaces pour accélérer le développement socio-économique des zones de minorités ethniques est d'appliquer les avancées scientifiques et technologiques au développement des produits locaux. Des efforts se sont ainsi déployés pour développer des zones de production et le traitement du thé Ô Long. Ce produit a progressivement affirmé sa marque sur le marché national. Ses exportations ont également été renforcées.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.