17/09/2021 22:44
Avec près de 31% de la valeur totale des importations de thon d’Israël, le Vietnam est devenu le plus grand fournisseur de ce pays du Moyen-Orient, selon l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam.
>>Les exportations de produits aquatiques chutent fortement
>>Les États-Unis, toujours le premier débouché du thon du Vietnam

Emballage de filet de de thon pour l'exportation, à Khanh Hoà (Centre).
Photo : Nguyên Dung/VNA/CVN

Du janvier au 15 août, les exportations nationales de thon vers Israël ont augmenté de 34% en un an, atteignant près de 25 millions d'USD, représentant 5,6% du total. Israël est le troisième débouché du thon vietnamien, après les États-Unis et l’Italie.

L’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP) a également cité des données du Centre du commerce international montrant qu’au 1er semestre 2021, le Vietnam a détrôné la Thaïlande pour devenir le premier fournisseur de thon d’Israël, représentant près de 31% des importations totales de thon de ce pays. Si les importations de thon d’Israël de la plupart des sources sont réduites, celles en provenance du Vietnam affichent continuellement une croissance à deux chiffres.

Actuellement, huit entreprises vietnamiennes exportent vers le marché israélien. Bien que les opportunités soient favorables, ces entreprises ont déclaré que la 4e vague épidémique les mettait face à de nombreuses difficultés telles que réduire leur capacité de traitement en raison des mesures anti-épidémiques.

Ainsi, depuis début août, les exportations vietnamiennes de thon vers ce marché sont en baisse. Pour enrayer ce processus et protéger les entreprises, la VASEP a fait de nombreuses propositions, suggérant en particulier au gouvernement d’encourager la vaccination de tous les travailleurs de la filière.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.