Des élections législatives placées sous le signe de la démocratie

Le nombre de candidats indépendants aux élections à l’Assemblée nationale de la XIVe législature et aux Conseils populaires de tous échelons pour le mandat 2016-2021 est en augmentation. Le signe d’un renforcement de la démocratie électorale.

>>Ce qui va changer pour les législatives

Au dernier bilan daté du 18 mars, les 63 villes et provinces du pays ont achevé la deuxième conférence consultative sur les prochaines élections législatives.

La liste préliminaire des candidats pour ces élections a été établie, avec notamment 1.166 candidats pour les législatives (500 seront élus au maximum). Sur ce total, le nombre de candidats indépendants est en augmentation par rapport au dernier mandat, notamment à Hô Chi Minh-Ville (73) et à Hanoi (48).

«La majorité des candidats indépendants qui ont déposé leur candidature aux élections de l'Assemblée nationale et des Conseils populaires municipaux sont de Hanoi et de Hô Chi Minh-Ville», a précisé le vice-président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Nguyên Van Pha. Et d’estimer : «La hausse du nombre d'indépendants est un bon signe qui montre la confiance de la population envers les réformes institutionnelles et législatives, comme envers les initiatives des organismes pour créer des conditions favorables à ces candidats».

La 2e conférence consultative
Photo : Nguyên Dân/VNA/CVN

Traditionnellement, la grande majorité des candidats sont désignés par différents organismes et services. Néanmoins, tout citoyen âgé d'au moins 21 ans, ne violant pas la loi, peut se porter candidat de manière indépendante.

Le présidium du Comité central du Front de la Patrie a approuvé cette liste préliminaire qui sera présentée pour recueillir, du 20 mars au 12 avril, les commentaires de la population.

La 3e conférence consultative aura lieu le 14 avril afin d’établir la liste finale des candidats.

Candidature libre : garantir la démocratie électorale

L’article 27 de la Constitution de 2013 stipule que tout citoyen a le droit de vote à partir de 18 ans, et de se présenter candidat à ces élections à partir de 21 ans. La réglementation actuelle ne fait pas de discrimination entre les candidats présentés par des établissements ou organisations et les candidats indépendants. «N'importe quelle organisation ou personne faisant de la discrimination ou faisant obstacle à des candidats indépendants sera sanctionnée conformément à la loi», a souligné Nguyên Van Pha.

Les candidats désignés et les candidats indépendants sont égaux devant la loi.
Photo : Thê Lâp/VNA/CVN

Les candidats désignés et les candidats indépendants sont donc égaux devant la loi. Leurs noms sont classés par ordre alphabétique. Lors des rencontres préélectorales, les localités ont l’interdiction d’orienter les électeurs vers un candidat particulier, et ce processus est contrôlé par le Front de la Patrie. Conformément au dispositif légal, chaque circonscription est autorisée à présenter deux candidats de plus que le nombre d’élus à pourvoir. Les candidats indépendants disposent ainsi d’une plus grande chance de se faire une place.

«Avoir du cœur à l'ouvrage»

«Les candidats indépendants à l’Assemblée nationale sont présents depuis plusieurs législatives, mais leur nombre est très important pour celle-ci, c’est un fait nouveau. Il s’agit-là d’un phénomène positif. Il montre que la conscience civique des habitants s’est élevée». C’est ce qu’a estimé le professeur Nguyên Minh Thuyêt, député de l’Assemblée nationale (AN) des XIe et XIIe législatures, ancien vice-président de la Commission de la culture, de l'éducation, de la jeunesse, de l’adolescence et de l’enfance de l’AN.

D’après lui, l’AN étant l'organe représentatif du peuple, elle a besoin de la participation de toutes les couches sociales. «Le fait que certains journalistes, artistes, activistes sociaux bien connus posent leur candidature est une bonne chose», a-t-il jugé. En tant que personnalités publiques, ces candidats, s’ils sont élus, apporteront de nombreuses contributions, notamment dans leur domaine respectif. Ils refléteront non seulement les aspirations des électeurs du milieu d’où ils viennent, mais aussi les vœux de tous les citoyens.

La hausse du nombre de candidats indépendants est un phénomène nouveau et positif.
La hausse du nombre de candidats indépendants est un phénomène nouveau et positif.

Selon Nguyên Minh Thuyêt, la qualité la plus importante d'un député, c’est d’«avoir du cœur à l’ouvrage». Il doit rencontrer les électeurs, chercher à comprendre leur vie, étudier des documents. Doté d’un cœur intègre, il osera exposer franchement ses idées. Après l’intégrité et le désir de bien faire, l’autre qualité indispensable au député est le talent, c’est-à-dire des connaissances, des capacités pour développer ses propres opinions. «Je ne fais pas le distinguo entre les candidats indépendants et ceux désignés. L’important est qu’ils soient résolus, travailleurs, responsables envers l’Assemblée nationale et ceux qui les ont élus», a-t-il affirmé.

«Les candidats indépendants doivent être pleinement conscients de leurs responsabilités et montrer qu'ils sont capables de remplir leur fonction pour gagner la confiance des électeurs», a insisté pour sa part le vice-président du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), Nguyên Van Pha.

Respecter les critères des députés

D’après M. Pha, les candidats indépendants doivent être parfaitement avertis de leurs droits et devoirs en tant que représentants du peuple. «Ils doivent connaître parfaitement les droits et les devoirs qu’implique la représentation du peuple, et non pas vouloir simplement tester la démocratie électorale. Plusieurs d’entre eux ont échoué car ils n’étaient pas de bons exemples. En conséquence, ils n’étaient dignes de représenter ni l’électorat de leur province, ni celui de leur pays».

La possibilité de proposer des candidatures indépendantes est inscrite dans la Constitution vietnamienne. Pour devenir député ou être élu aux Conseils populaires, chaque candidat doit répondre aux critères fixés par la loi mais, en outre, être irréprochable et compétent pour représenter dignement les citoyens qui l’ont choisi.

Quang Minh - Synthèse/CVN

back to top