15/09/2021 16:39
Des scientifiques ont découvert des dessins préhistoriques datant d'il y a 3.000 ans dans une ancienne grotte de la province de Nghê An.

Lors d'une mission archéologique en février dans le district de Quy Châu, une délégation de l'Institut vietnamien d'archéologie a trouvé des peintures murales préhistoriques dans la grotte de Tham Chang dans la commune de Thuan Chau.

La grotte de Tham Chang dans la commune de Thuan Chau.
Photo : Baonghean/CVN

La grotte a été découverte par l'institut en 2015, a déclaré le professeur agrégé-Dr Trinh Nang Chung, chef de l'équipe archéologique, ajoutant que sur la base d'outils en pierre trouvés à l'intérieur, la grotte aurait été fréquentée à l'âge de la pierre.

Ce n'est pas la première fois que de l'art ancien est découvert dans des grottes de la province de Nghê An. Dans les années 1940, des archéologues français ont trouvé des dessins dans une grotte de la commune de Chau Phong, à environ 15 km au sud de la ville de Quy Châu. En outre, des gravures rupestres à figure humaine ont récemment été découvertes dans une grotte de la commune de Hoa Son, district d'Anh Son.

Ces découvertes dans les grottes de Nghê An, ainsi que les produits d'art trouvés dans les provinces de Hoa Binh, Hà Giang et Quang Binh, indiquent que les arts rupestres étaient pratiqués par les habitants du Vietnam à l'époque préhistorique.

Des recherches supplémentaires sur ce type d'art ancien sont  nécessaires. Également au cours de cette mission, les archéologues ont découvert un nouveau site de reliques de la culture Hoa Binh daté de près de 10.000 ans à l'âge de pierre, qui est la grotte de Tham Moi dans le district de Quy Chau. Les outils de travail de la pierre trouvés dans la grotte montrent des traits fondamentaux avec l'art de la culture Hoa Binh.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam L’épidémie de COVID-19 étant désormais sous contrôle, le tourisme revit à Hô Chi Minh-Ville. Après des circuits fermés vers Cu Chi et Cân Gio, en banlieue de la ville, c’est maintenant toute la région du Sud qui se rouvre aux touristes saigonnais.