Dak Nông
Des cours d’alphabétisation pour les minorités ethniques

Abritant essentiellement des minorités ethniques, Dak Nông, sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des provinces ayant un des taux d’analphabétisme les plus élevés du pays.

>> Vu Duc Dam rend hommage à des enseignants issus des ethnies minoritaires

>> Efforts pour encourager les filles des ethnies minoritaires à aller à l'école

>> Préservation et valorisation des langues vernaculaires

Ces dernières années, parallèlement à l’amélioration de la qualité du système d’enseignement général, Dak Nông a placé l’éradication de l’analphabétisme au centre des objectifs majeurs de l’éducation. “Le maintien des cours d’alphabétisation et l’amélioration de leur efficacité sont considérés comme une solution fondamentale et importante”, affirme Phan Thanh Hai, directeur adjoint du Service provincial de l’éducation et de la formation.

Pendant l’année scolaire 2021-2022, la province a ouvert une vingtaine de classes du genre en faveur de plus de 500 personnes. L’an passé, 17.000 personnes ont pu apprendre à lire et à écrire le vietnamien. 

Dak Glong, district ayant avec le taux d’analphabétisme le plus élevé de la province, s’engage activement dans la lutte. Selon Dinh Thi Hang, chef adjointe du Bureau de l’éducation et de la formation du district, dans le but de réduire le taux d’analphabétisme à 3%, Dak Glong organise cette année 17 classes à l’intention de plus de 530 habitants.

Apprendre à lire et écrire le vietnamien me rend très enthousiaste. En plus de suivre un cours quotidien du soir, dès que je finis mes travaux, j’essaye de profiter de mon temps libre pour pouvoir progresser petit à petit. Je suis confiante sur le fait que je pourrai bientôt lire et écrire”, s’enthousiasme Triêu Mùi Gin, 58 ans, de l’ethnie Dao rouge du hameau No4, commune de Dak Ha, district de Dak Glong.

Pour l’année scolaire 2022-2023, ce district a prévu deux classes d’alphabétisation en faveur de personnes âgées de 16 à 65 ans.

Thu Thuy, enseignante à l’école primaire Trân Quôc Toan, anime un cours d’alphabétisation en faveur des femmes de la commune de Dak Ha.
Dak Nông a pour objectif d’éradiquer l’analphabétisme.
Profitant de leur temps libre, les femmes sont venues nombreuses au cours d’alphabétisation.
Triêu Mùi Gin, 58 ans, apprend à prononcer les voyelles composées.
Des “élèves” sexagénaires très studieuses.

Texte et photos : Nguyên Dung - Linh Thao/VNA/CVN

back to top