Culture des gongs : Dak Lak veille à la transmission du savoir

Pour préserver et développer l'espace de la culture des gongs, reconnu en 2005 patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO, la province de Dak Lak, hauts plateaux du Centre, a organisé huit classes pour enseigner cet instrument à deux centaines d’enfants d’ethnies minoritaires.

Ces derniers, de 7 à 16 ans, peuvent désormais jouer de trois à cinq morceaux. De même, les districts et la ville de Buôn Ma Thuôt, province de Dak Lak, organisent des dizaines de cours pour les jeunes. Seulement 250 en 2005, les groupes de jeunes joueurs de gongs sont désormais au nombre de 330.
Fin 2012, Dak Lak comptait 2.307 ensembles de gongs dont 2.064 des ê-dê, 164 des M'Nông, 62 des J'Rai, 8 des Xo Dang, 9 des Bru-Vân Kiêu. Cette province dénombre 3.855 joueurs de gong et 393 artisans capables de les accorder.

 

Thu Trang-Thanh Hà/VNA/CVN

back to top