Croissance des exportations est maintenue malgré les difficultés

L'inflation mondiale entraîne une baisse de la demande de biens, une perturbation de la chaîne d'approvisionnement en matières premières et une augmentation des coûts de production. Néanmoins, au 15 septembre, les exportations du pays ont atteint 265,34 milliards d'USD, en hausse de 17,82% en glissement annuel, selon les statistiques du Département général des douanes.

>> Les exportations continuent de bien progresser sur les principaux marchés

>> Plus de 3 milliards d’USD d’exportation de crevettes en 8 mois

>> Les exportations aquatiques du Vietnam au beau fixe

Transformation des produits aquatiques pour l'exportation.
Photo : VNA/CVN

Selon Lê Quôc Phuong, ancien directeur adjoint du Centre d'information sur l'industrie et le commerce du ministère de l'Industrie et du Commerce, l'économie vietnamienne a commencé à se redresser car le gouvernement lance des programmes de relance et donne la priorité aux secteurs d'exportation.

Cependant, le conflit russo-ukrainien et la politique chinoise "zéro COVID" ont eu un impact significatif sur l'économie mondiale, contribuant à faire augmenter de façon spectaculaire l'inflation. L'augmentation des prix des matières premières pèse lourdement sur les entreprises. De nombreuses entreprises, notamment celles du textile et de l'habillement et des chaussures sont en train de faire face à une pénurie de main-d'œuvre, au frais de transport élevé, etc.

Selon l'Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), l'inflation et la fluctuation des taux de change du dollar (américain) ont causé de grandes difficultés pour les activités de production et d'import-export et persisteront jusqu'à la fin de l'année. Cependant, le secteur des produits aquatique est toujours optimiste quant à l'objectif d'exportation de plus de 10 milliards d'USD pour 2022, notamment alors qu'il a gagné près de 6,7 milliards d'USD au cours des sept premiers mois.

Selon Trân Thanh Hai, directeur adjoint du Département de l'import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce, avec ce rythme de croissance actuel, il est probable que le chiffre d'affaires total à l'import-export de toute l'année 2022 atteindra plus de 700 milliards d'USD avec un excédent commercial maintenu et une croissance des exportations dépassant l'objectif fixé par l'Assemblée nationale et le gouvernement à 7-8% pour cette année.

Cependant, les experts ont estimé que cela pourrait être affecté par de nombreux facteurs, en particulier au milieu de nombreux défis et risques, notamment ceux provoqués par le conflit russo-ukrainien et le ralentissement de certains marchés.

Des durians de Lâm Dông destinés à l'exportation en Chine. Photo : VNA/CVN

Dans ce contexte, les agences de gestion de l'État ont travaillé dur pour soutenir le milieu des entreprises, notamment en supprimant les difficultés d'exportation de produits agricoles vers la Chine à travers la frontière, en élargissant les marchés et en garantissant la qualité et la sécurité des aliments.

Le vice-ministre du ministère de l'Industrie et du Commerce, Dô Thang Hai, a déclaré que pendant le reste de l'année, son ministère se concentrera sur la promotion des exportations et de la production en aidant les entreprises domestiques à accéder au marché, en augmentant les exportations et en optimisant les engagements des accords de libre-échange signés.

Par ailleurs, à travers les chaînes de valeur mondiales, le ministère cherchera de nouveaux marchés et incitera les entreprises à renforcer la rénovation pour fabriquer de nouveaux produits.

VNA/CVN

back to top