28/04/2021 11:22
Lors d’une séance de travail avec le Comité populaire de la province méridionale de Vinh Long, mardi 27 avril, le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, lui a demandé de ne pas être subjective et négligente face à la hausse potentielle du nombre de personnes entrant illégalement dans la localité depuis des pays fortement touchés par la pandémie de COVID-19.
>>Le ministère de la Santé appelle à œuvrer ensemble pour contenir le COVID-19
>>Le Vietnam persiste avec les mesures de prévention et de contrôle du COVID-19

Le ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, s'exprime lors d'une séance de travail avec le Comité populaire de Vinh Long (Sud), le 27 avril.
Photo : VNA/CVN

La province de Vinh Long doit mettre en œuvre des mesures drastique de prévention et de contrôle de l'épidémie, limiter l'organisation des rassemblements inutiles, investir dans le matériel médical et préparer des scénarios pour répondre aux situations sanitaires inhabituelles, a souligné le ministre Nguyên Thanh Long.

En outre, la province devrait accorder l’attention à la vaccination en préparant des plans appropriés pour assurer la sécurité de la santé de la population, a-t-il appelé.

Le secrétaire adjoint permanent du Comité provincial du Parti, Bùi Van Nghiêm, a affirmé que dans les temps à venir, la province continuerait à investir davantage dans l’amélioration de la qualité des consultations médicales, et à bien faire respecter les règles de  prévention et de contrôle de l’épidémie pour protéger la santé de la communauté.

Il a proposé au ministère de la Santé de financer du matériel médical, de transférer des techniques et des programmes au service de la formation du personnel de qualité, et de soutenir la distribution de vaccins à la province. 

Environ 5.600 doses de vaccin

Une délégation du ministère de la Santé en inspection au Centre médical de la commune d'An Phuoc de la province de Vinh Long (Sud).
Photo : VNA/CVN

Jusqu’à lundi 26 avril, la province a détecté sept personnes positives au coronavirus dont six ont été mises en quarantaine dès leur arrivée au Vietnam et une personne entrée illégalement dans le pays. Tous les cas ont été déclarés guéris. Les organes compétents de la province ont détecté 18 personnes entrées illégalement dans la localité dont une  testée positive au coronavirus.

En outre, la province a reçu 5.600 doses de vaccin contre le COVID-19 distribuées par le ministère de la Santé. Depuis le 20 avril, 3.473 personnes de la province ont été vaccinées et la première phase de la campagne de vaccination devrait s'achever le 5 mai.

En vue d’atténuer les difficultés de la population de Phnom Penh, au Cambodge, en raison de l’impact de COVID-19, le 27 avril, l'archidiocèse de Hô Chi Minh-Ville a appelé les catholiques à participer activement au programme d’offre de 4 millions de masques à Phnom Penh. Le but est de distribuer gratuitement des masques à la population locale, quelle que soit la religion.

En outre, le vénérable Thich Tri Quang, vice-président de l'Église bouddhique du Vietnam (EBV) et président du Conseil d'administration de l'antenne de l'EBV à Hô Chi Minh-Ville, a remis un don de 100 millions de dôngs (plus de 4.300 USD) tandis qu'un groupe caritatif de l’EBV à Hô Chi Minh-Ville a remis 500 millions de dôngs pour soutenir des fidèles bouddhistes et personnes touchées par le COVID-19 au Laos et au Cambodge.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.