26/12/2020 18:16
L'Académie de médecine militaire (du ministère de la Défense) a continué samedi matin 26 décembre à tester le vaccin anti-COVID-19 Nano Covax avec une dose de 50 mcg pour les trois premiers volontaires.

Le Vietnam continue de tester le vaccin contre le COVID Nano Covax avec une dose de 50 mcg pour les trois premiers volontaires.

Photo : VNA/CVN

Nano Covax est le vaccin candidat anti-COVID-19 vietnamien, développé par le laboratoire Nanogen et l’Académie de la médecine militaire.

Les trois premières personnes à tester la dose de 50 mcg comprennent un homme et deux femmes, âgés de 20 à 25. Après les injections, les trois volontaires ont attentivement été suivis par l'Académie de médecine militaire pendant les 72 premières heures. Une fois la sécurité du vaccin déterminée, les 17 volontaires restants seront injectés.

Le Pr-Dr Hoàng Van Luong, directeur adjoint de l’Académie et chef de l'Institut de médecine militaire et de recherche en pharmacie, a annoncé qu'après l'injection de la dose de 25 mcg, les 20 volontaires allaient bien. Les indicateurs sur les effets secondaires n'apparaissent pas, seules une douleur légère et une fièvre légère ont été signalées.

Selon le Dr Luong, la première phase de l'essai devrait se terminer dans environ 1,5 mois. Dans ce processus, l'Académie de médecine militaire continue de sélectionner des volontaires pour la deuxième phase. Les volontaires comprennent des personnes au tranche d’âge de 18 à 50 ans, et même de 12 à 75 ans.

Nanocovax avait été testé pour la première fois le 17 décembre à Hanoï sur trois volontaires. Ceux-ci ont été choisis parmi 60 personnes âgées entre 18 et 50 ans en bonne santé et ne souffrant d’aucune maladie sous-jacente.

Pour la première phase d’essai, la vaccination sera effectuée sur 60 volontaires avec trois doses de vaccin différentes : 25 mcg, 50 mcg et 75 mcg.

Les trois premiers volontaires, un homme et deux femmes âgés d'entre 20 et 25 ans, ont reçu une dose minimale de 25 mcg pour évaluer la sûreté. Ils sont placés sous une surveillance médicale stricte à l’Académie de la médecine militaire durant les 72 premières heures après la vaccination, puis à domicile durant 56 jours.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.