COVID-19 : l'Australie autorise la 4e dose pour les plus de 65 ans

L'Australie va proposer une quatrième dose de vaccins COVID-19 aux plus de 65 ans à partir du mois prochain, ont annoncé vendredi 25 mars les autorités sanitaires, au moment où une nouvelle souche du variant Omicron se propage au sein de la population.

>>La "forteresse Australie" rouvre ses portes après deux années de fermetures liées au COVID

>>L'Australie doit "surmonter" les cas dus au variant Omicron

Vaccination anti-COVID-19 à Sydney, Australie, le 21 février 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministre de la Santé, Greg Hunt, a déclaré que la dose supplémentaire serait disponible à partir du 4 avril pour les personnes ayant reçu une troisième dose au moins quatre mois auparavant.

La dose de rappel "est votre meilleure protection contre les effets les plus graves du COVID et peut vous protéger contre" les effets à long terme du coronavirus, a souligné M. Hunt.

Celle-ci sera en priorité à destination des groupes vulnérables : les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes indigènes de plus de 50 ans, les personnes immunodéprimées et les résidents de maisons de retraite.

Au cours des six dernières semaines, d'autres pays tels que la France, l'Allemagne et la Suède ont recommandé l'injection d'une quatrième dose pour les groupes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées.

L'Australie a enregistré ces derniers jours plus de 50.000 cas quotidiens par jour, soit environ le double de cas recensés un mois plus tôt attribuée en partie à la montée d'un variant plus contagieux d'Omicron.

Le ministre de la Santé a également déclaré que les voyageurs ne seraient plus tenus d'effectuer un test de dépistage de COVID-19 à leur arrivée dans le pays à partir du 17 avril mais devront être vaccinés et porter le masque dans l'avion.

L'Australie a comptabilisé un total de 3,93 millions de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie, et 5.824 décès.


APS/VNA/CVN

back to top