31/07/2021 21:00
Connaissant une flambée de cas de contamination au COVID-19, la Malaisie a prolongé l'état d'urgence sanitaire en cours dans l'État du Sarawak jusqu'en février 2022 et repoussé les élections régionales, a annoncé samedi 31 juillet l'Agence nationale de presse de Malaisie, Bernama.
>>Malaisie : un million de doses de vaccin Pfizer-BioNtech attendues
>>Malaisie et Laos cherchent à empêcher la propagation du COVID-19

La police malaisienne rappelle aux gens de mettre en œuvre la réglementation sur la prévention du COVID-19.
Photo: Xinhua/VNA

La Malaisie est en état d'urgence à l'échelle nationale pour empêcher la propagation du COVID-19, qui devait expirer dimanche 1er août.

Le roi al-sultan Abdullah a décrété que l'état d'urgence doit suspendre les élections dans cet État afin d'éviter toute nouvelle flambée du COVID-19, rapportée à Bernama.

L'Assemblée législative de l'État du Sarawak prenait fin le 6 juin. L'état d'urgence nationale a empêché les élections d'être tenues.

Les cas d'infection au COVID-19 ont augmenté rapidement en Malaisie ces dernières semaines. Les cas quotidiens ont touché un record de 17.405 cette semaine et le nombre total d'infections s'élevait à 1,09 million vendredi 30 juillet.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.