01/06/2021 08:51
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Le deuxième dialogue d'experts sur le vaccin anti-COVID-19
>>Coronavirus : le point sur la pandémie

Une infirmière désinfecte des lits dans un nouveau centre de traitement du COVID-19 par naturopathie à Chennai (Inde), le 31 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

Hanoï suspend l'arrivée des vols internationaux 

L'arrivée des vols internationaux à l'aéroport de Nôi Bài (Hanoï) va être suspendue à partir du 1er juin, a annoncé l'aviation civile au moment où le Vietnam affronte une nouvelle vague de cas de coronavirus.

Les vols internationaux au départ de Hanoï se poursuivront.

France : vaccination pour tous les adultes 

Finis les critères d'âge ou d'état de santé : toute la population majeure de France est éligible depuis lundi 31 mai à la vaccination, "étape clé" pour éviter un rebond de l'épidémie alors que les restrictions s'allègent peu à peu dans ce pays.

Au 15 juin, "il y a de bonnes chances qu'on soit au-delà" de l'objectif du gouvernement de 30 millions de primo-vaccinés, a estimé le "monsieur vaccins" du gouvernement français.

L'OCDE optimiste, mais... 

L'OCDE a relevé lundi 31 mai ses prévisions de croissance mondiale pour 2021 (à 5,8%) et 2022 (à 4,4%), tout en mettant en garde contre une rechute de l'économie en raison de la persistance de "vents contraires".

L'Organisation de coopération et de développement économiques s'inquiète en particulier de la vaccination contre le COVID-19, trop lente dans les pays pauvres, et de la nervosité des marchés financiers.

L'Argentine privée de Copa America 

À deux semaines du coup d'envoi théorique de la Copa America (13 juin-10 juillet), Neymar, Lionel Messi et les autres stars du football sud-américain ne savent plus où elle aura lieu, après le retrait lundi 31 mai de l'Argentine en raison de la pandémie de COVID-19.

Vaccination de masse contre le COVID-19 avec le vaccin Pfizer/BioNTech à Kuala Lumpur, le 31 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

La Colombie avait jeté l'éponge il y a dix jours en raison de troubles sociaux qui ont fait des dizaines de morts.

Singapour : début de la vaccination pour les écoliers 

Singapour va commencer cette semaine à vacciner les enfants contre le coronavirus, a annoncé le Premier ministre de la cité-État d'Asie du Sud-Est, Lee Hsien Loong, se disant inquiet de nouveaux variants qui affectent plus les jeunes.

Danemark : le gouvernement veut réutiliser AstraZeneca 

Le gouvernement danois a demandé lundi 31 mai à l'autorité sanitaire du pays nordique de reconsidérer son abandon des vaccins anti-Covid de Johnson & Johnson et AstraZeneca, après avoir vu filer l'objectif de pleine vaccination à septembre.

Du fait de problèmes de livraison chez l'Américain Moderna vers l'Europe, le Danemark a encore dû retarder de deux semaines sa cible de vaccination complète.

L'OMS va se renforcer 

Les membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont adopté une résolution sur le renforcement de l'organisation, après une semaine de débats.

Principal enjeu de la réunion, la réforme de l'agence et de sa capacité à coordonner la réponse aux crises sanitaires mondiales et prévenir de futures épidémies a dominé les débats, alors que l'OMS et la communauté internationale ont été incapables de prévenir la pandémie de COVID-19.

Plus de 3,54 millions de morts


La pandémie a fait au moins 3.543.125 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi 31 mai à 10h00 GMT.

Après les États-Unis (594.431 décès), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (461.931), l'Inde (329.100), le Mexique (223.507) et le Royaume-Uni (127.781).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, l'OMS estime que le bilan réel est "deux à trois fois plus élevé".

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam L’épidémie de COVID-19 étant désormais sous contrôle, le tourisme revit à Hô Chi Minh-Ville. Après des circuits fermés vers Cu Chi et Cân Gio, en banlieue de la ville, c’est maintenant toute la région du Sud qui se rouvre aux touristes saigonnais.