Congrès américain : Kevin McCarthy élu président de la Chambre des représentants

La Chambre des représentants des États-Unis a élu Kevin McCarthy au poste de président samedi matin 7 janvier après une impasse historique qui a empêché la chambre basse d'être pleinement fonctionnelle quelques jours après l'ouverture du nouveau Congrès.

>> Biden félicite les républicains pour leur victoire à la Chambre des représentants

>> La Chambre des représentants des États-Unis a voté le budget pour 2023

>> États-Unis : la Chambre des représentants échoue une nouvelle fois à élire son président

Le républicain Kevin McCarthy dans l'hémicycle de la Chambre américaine des représentants, à Washington le 4 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Kevin McCarthy, un républicain de Californie, a obtenu suffisamment de voix pour devenir président de la chambre basse lors du 15e tour de scrutin, le concours le plus long depuis 164 ans, après une confrontation acharnée avec un groupe d'extrémistes conservateurs et 14 tours de vote non concluants.

C'est la première fois depuis 100 ans qu'un président de la Chambre des représentants, qui maintient l'ordre, gère les procédures et dirige l'administration des affaires de la chambre basse, n'est pas élu au premier tour.

Tous les démocrates de la Chambre des représentants ont voté pour le député Hakeem Jeffries, un démocrate de New York, faisant de lui le chef de la minorité et le premier législateur afro-américain à diriger un parti dans l'une des deux chambres du Congrès américain.

Xinhua/VNA/CVN

back to top