24/06/2019 23:46
La Chine et la République populaire démocratique de Corée saisiront de nouvelles opportunités d'échanges en faveur du tourisme, de la culture et de l'éducation alors que les liens entre les deux pays sont entrés dans une nouvelle période historique, ont déclaré des responsables et des professionnels dans la province chinoise du Jilin au Nord-Est.
>>Xi Jinping en Corée du Nord, avant un possible Sommet avec Trump
>>Kim Jong Un et Xi Jinping affichent leur entente retrouvée

Le président de la RPDC, Kim Jong Un (droite), et son président chinois Xi Jinping, le 20 juin à Pyongyang. Photo: Xinhua/VNA/CVN

Le Senlinshan International Travel Service à Hunchun, une ville à la frontière chinoise avec la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et la Russie, située au Jilin, a connu un nombre croissant de touristes chinois visitant la RPDC cette année, et envoie jusqu'à 10 groupes en RPDC chaque jour, chacun avec 30 à 40 touristes, a fait savoir Yang Jingang, directeur général de l'Agence de voyage.

De plus, les postes frontaliers entre la Chine et la RPDC sont ouverts même le week-end depuis trois ans, alors que les liens touristiques entre les deux pays s'intensifient. Hunchun continuera à stimuler activement l'industrie du tourisme et d'autres industries de services, à développer des itinéraires touristiques transfrontaliers Chine - RPDC et à établir une zone touristique nationale de démonstration en 2019, a indiqué Zhang Jifeng, maire de la ville.

La ville frontalière s'efforcera d'atteindre une croissance de plus de 15% cette année, à la fois dans l'accueil touristique et les recettes touristiques. Outre l'industrie du tourisme, qui est aux yeux des habitants du Jilin, à l'avant-garde des liens entre les deux pays, la coopération entre la Chine et la RPDC sera plus développée dans les domaines de l'éducation, de la culture et d'autres secteurs à l'avenir.

"La Chine et la RPDC jouissent d'une proximité géographique étroite et d'une profonde amitié. Je crois que nous irons plus loin dans les échanges culturels", a estimé Zhao Jide, directeur de l'Institut des instruments de musique ethniques à Yanji, capitale de Yanbian, la plus grande préfecture autonome coréenne de la Chine.

L'institut a été créé il y a 20 ans et est responsable de la recherche et du développement, de la production et de l'amélioration de plus de 40 sortes d'instruments de musique coréens.

Zhang Leisheng, professeur agrégé à l'Institut d'enseignement supérieur de l'Université du Jilin, a affirmé qu'à l'avenir, la Chine et la RPDC pourraient promouvoir davantage les visites d'échanges d'enseignants et d'étudiants des deux pays, élargir l'échelle des bourses d'études financées par le gouvernement et inviter de jeunes étudiants coréens exceptionnels à étudier en Chine pour approfondir leurs relations bilatérales. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Van Dôn, L’aéroport international de Vân Dôn a été nommé "Meilleur nouvel aéroport d’Asie 2019" des World Travel Awards (WTA) pour l’Asie et l’Océanie.