Carnaval de Nice : roi de l’énergie

Le 133e carnaval de Nice a eu lieu du 11 au 25 février.

>>À Nice, la bataille de fleurs lance le Carnaval, mais le coeur n'y est pas

>>Affluence en baisse au Carnaval de Nice, sept mois après un attentat très meurtrier

Le roi entouré de curieux fantômes.

Nouveau parcours pour les batailles de fleurs qui, de tout temps, se déroulaient sur la célèbre promenade des Anglais.

Les tambours donnent le rythme.

Par respect pour les 58 victimes de la folie meurtrière du 14 juillet, le circuit du bord de mer a été déplacé dans la périphérie de la place Masséna, arène traditionnelle du Corso Carnavalesque.

Pose gracieuse avant le départ du cortège.

«Fête du peuple, pour le peuple», Nice a offert une folle parenthèse dans cette actualité tourmentée, bien déterminée à célébrer la vie avec panache et énergie, nouveau thème de l’édition 2017.

Neptune représente la puissance des océans.

Chars titanesques, allégoriques ou burlesques ont défilé, accompagnés de danseurs, acrobates, chanteurs, jongleurs, fleuristes, qui perpétuent cette grande fête avec tous leurs talents et leur énergie dans la lumière du soleil Azuréen.

L’Asie était représentée par une délégation chinoise.


Texte et photos : Daniel AMBROGI/CVN